Pour de nombreuses formations, le stage est un passage obligatoire. Un nombre croissant d'étudiant(e)s recherchent dès lors un stage intéressant. Avez-vous déjà envisagé la possibilité d'ouvrir votre entreprise aux stagiaires? Bizcover vous explique pourquoi engager un(e) stagiaire peut se révéler intéressant pour vous.

Qu'en retirer?

Un stage est généralement associé à une formation et a pour objectif de permettre au(à la) stagiaire d'acquérir de l’expérience pratique dans un secteur déterminé. Le stage s'inscrit donc dans un cycle d'apprentissage, ce qui réclame un coaching de la part d'un mentor expérimenté. Durant les premières semaines en effet, le(la) stagiaire doit encore beaucoup apprendre et ne peut se voir confier des tâches comme d'autres collaborateurs. Analysez dès lors si vous êtes la bonne personne pour cette mission ou s'il ne conviendrait pas de confier cette responsabilité à l'un de vos collaborateurs. Ce n'est que par la suite que vous pourrez proposer des tâches plus complexes à ce(tte) stagiaire. Considérez également ce(tte) stagiaire comme un investissement: au début, il(elle) réclamera beaucoup de temps, mais à terme, il(elle) sera rentable et vous permettra de disposer d'un effectif temporaire supplémentaire.

L'évaluation du stage

Pour que le stage porte ses fruits, une évaluation ou un feedback est nécessaire. En l'occurrence, vous devrez prendre en compte différents aspects comme l'attitude, la précision, la rapidité, la minutie, etc. L'évaluation n'intervient en général qu'à la fin du stage, mais si vous remarquez après quelques temps que le(a) stagiaire ne répond pas à vos attentes, il vaut mieux lui en parler rapidement. Ainsi, le(la) stagiaire pourra se reprendre, ce qui rendra l'expérience plus positive tant pour lui(elle) que pour vous.

Le cadre légal

Tant les étudiants de l'enseignement secondaire et supérieur que les demandeurs d'emploi diplômés peuvent accomplir un stage. Il n'existe pas de législation spécifique pour les stagiaires, ceux-ci tombant en effet sous la législation qui régit les travailleurs ordinaires. Seuls les étudiants de l'enseignement secondaire bénéficient d'une  protection supplémentaire, dans la mesure où il s'agit encore de mineurs d'âge. C'est ainsi qu'ils ne peuvent par exemple pas être soumis au travail de nuit et que les heures supplémentaires sont strictement réglementées. 

les stages d'étudiants effectués dans le cadre d'études sont en général non rémunérés. Il ne s'agit pas d'une disposition légale, mais la plupart des écoles et universités mettent l'accent sur l'acquisition d'expérience. De même, le remboursement de frais n'est pas obligatoire, même s'il s'agit pour la plupart des stagiaires d'une intervention bienvenue. Veillez toutefois à ce que ce montant ne dépasse pas les frais réellement encourus, sans quoi le(la) stagiaire devra verser des cotisations sociales.

Confirmer