Forte d'une expérience antérieure en ressources humaines, Nelly Van Den Moortel prend la tête de Noa Noa Brussels, une enseigne de prêt-à-porter, et recrute récemment sa première employée. De la réorganisation de sa boutique jusqu’à la nouvelle gestion de son personnel, elle nous explique les différents points d’attention lorsqu’on souhaite recruter son premier collaborateur.

Quand engager du personnel ?

Beaucoup de nouvelles entreprises engagent rapidement du personnel (source : Atlas du Createur). Je me suis également rendu compte de ce besoin moins d'un an après l'ouverture de ma boutique. Afin de proposer un service personnalisé à ma clientèle, principalement constituée de femmes actives de 30 à 55 ans à l’agenda surchargé, je me devais d’adapter mes services en allongeant mes heures d’ouverture. Travaillant déjà six jours sur sept, j’ai rapidement compris qu'un tel rythme ne serait pas viable à long terme et que je ne pouvais plus continuer seule.

Si vous vous retrouvez submergé par le travail, n'attendez pas trop longtemps avant de vous demander si vous avez besoin d’engager une aide. les solutions sont là et multiples ! 

Quelles options de recrutement ?

Après avoir fait fonctionner le bouche-à-oreille, m'être renseignée auprès de différents commerces et avoir épluché les réseaux sociaux (LinkedIn, Facebook), je me suis orientée vers Actiris qui proposait des contrats de Formation Professionnelle Individuelle (FPI). Cela permettait à des jeunes sans diplôme de bénéficier d'une formation dans un domaine particulier. Au travers de ce système, l'employeur reçoit une aide financière d'Actiris à condition d'engager la personne pour un CDD de la même longueur que la formation. C’est par cette option que ma première employée a pu démarrer sa formation chez Noa Noa Brussels. Il est donc important d’analyser les différentes possibilités qui s’offrent aux entrepreneurs afin de choisir la formule qui correspond le mieux à son entreprise et de trouver la personne la plus adéquate.

Apprendre à déléguer

Engager une aide demande bien entendu de repenser l’organisation de son entreprise et d’apprendre à déléguer des responsabilités à ses employés.

J'ai ainsi procédé par étapes en lui attribuant de nouvelles tâches au fil des semaines. En plus de la responsabilité de la caisse et de la gestion du stock, j’ai mis sa créativité à l’essai en la laissant décorer la vitrine et en lui demandant son avis. Elle m'a même aidé à mettre en place la collection printemps de l'année prochaine .

Signaux d’alarme

Pour garder les employés motivés, il faut leur proposer des challenges !
Mon expérience en ressources humaines m'a permis d’apprendre à détecter différents signaux pour savoir si j’avais trouvé la bonne collaboratrice. Si votre personnel ne respecte pas les horaires, manque d'enthousiasme, ne montre pas d’intérêt ou de curiosité pour le travail, manque de transparence, parle beaucoup d'argent et n'ose pas prendre de risques, cela doit vous mettre la puce à l'oreille.

Dans mon cas, certains signes m’ont mise en garde contre de précédents collaborateurs. Entendre une personne insister pour savoir quand la gérante serait de retour indiquait une certaine réticence à se faire aider par la nouvelle vendeuse. Faire face à des clientes froissées de se voir imposer un point de vue montrait en outre que cette vendeuse précédente n’était pas la plus qualifiée pour ce travail et m’a poussé à chercher plus loin.

Ces signaux ne sont cependant pas pertinents pour toute entreprise. Petit à petit, vous créerez votre propre liste de points auxquels être attentif. Avec l’expérience, vous serez capable de juger rapidement si vous avez engagé la bonne personne !

Perspectives d’avenir

À court terme, ma collaboratrice va terminer sa formation FPI, entamer un CDD de 6 mois et nous allons continuer à faire grandir Noa Noa Brussels. Mon rêve absolu serait d'ouvrir un second magasin à Bruxelles et, qui sait, peut-être en confier la gérance à mon assistante. Pour garder les employés motivés, il faut leur proposer des challenges !

Nelly Van den Moortel

Nelly Van den Moortel

Nelly Van Den Moortel a été active dans les ressources humaines grâce à sa carrière en management hôtelier. Elle est aujourd’hui la gérante du magasin de prêt-à-porter Noa Noa Brussels.

Confirmer