Même si, en tant qu’employeur, vous pouvez vous préparer à l’entretien d’embauche, le processus de recrutement n’est pas une science exacte. Vous ne pourrez jamais savoir à 100% qui est la personne en face de vous. Cependant, les lignes directrices que Bjorn Goethals, HR officer chez Securex, vous propose peuvent vous aider à faire la meilleure estimation possible. Ensuite, c’est à vous de faire le bon choix.

Ne vous concentrez pas seulement sur les aptitudes

Commencez par déterminer ce qui est important pour vous, et quelles sont les compétences requises pour le poste. Est-ce que ce sont principalement des compétences techniques ou exécutives que vous attendez, ou est-ce que les “soft skills” (empathie, communication, coopération, puissance, etc.) sont aussi importantes ? Notons que ces dernières ne sont pas vraiment à apprendre ou à perfectionner puisqu’elles sont directement liées à la personnalité du candidat.
 
La motivation est aussi un point non négligeable. Une personne n'ayant pas les connaissances techniques requises, mais étant motivée et prête à aborder les choses différemment est peut-être un meilleur choix face à une personne ayant les bonnes compétences techniques, mais sans les compétences relationnelles nécessaires.
 
Pour trouver la personne adéquate, vous pouvez utiliser différents canaux et également faire une pré-sélection sur base de leur profiles sur les réseaux sociaux, comme LinkedIn.

Communiquez clairement

Durant l’entrevue, donnez un aperçu précis de votre entreprise et de vos ambitions, du contenu et de vos attentes pour cette fonction. Un entretien d’embauche n’est pas une rue à sens unique: les deux parties doivent apprendre à mieux se connaître afin de voir s’il y a une certaine connexion entre elles. Une collaboration où l'une des parties ne se sent pas à l’aise a peu de chances de fonctionner.

À cet égard, il est également important que vous stipuliez clairement tous les aspects de la position dans votre offre d'emploi, y compris les questions pratiques telles que le salaire -  cela permettra d’épargner au candidat et à vous-même une déception et perte de temps. Il n’est pas judicieux d’investir du temps et des efforts dans des entretiens si il apparaît plus tard que le salaire proposé ne correspond pas aux attentes du candidat

L’entretien d’embauche: pas une inquisition mais une conversation

Pour une entrevue authentique et honnête, il est important que le candidat se sente à l'aise et que la conversation se déroule dans une bonne atmosphère d'ouverture et de confiance. Si vous remarquez que le/la candidat(e) est stressé(e), vous pouvez le/la rassurer: plus il/elle sera à l'aise, plus il/elle s’ouvrira et vous entretiendrez une conversation sincère. De plus, cela laissera également une impression positive au candidat.
 
Évitez de faire de votre conversation un simple résumé du CV, mais arrêtez-vous plutôt sur quelques détails. Préférez pour cela les questions ouvertes aux questions fermées. Vous laisserez ainsi au candidat l'occasion de vous en dire plus et vous aurez un aperçu direct de la personne que vous avez en face de vous. Si vous obtenez des réponses standards ou si vous remarquez qu'il /elle évite certains sujets, n’hésitez surtout pas à “creuser plus profondément”: osez poser des questions spécifiques et demandez des détails sur des situations concrètes du passé. Cela peut vous aider à évaluer la façon avec laquelle le candidat agira dans des futures situations de stress ou de conflits potentiels. N’hésitez pas non plus à demander une référence - surtout si vous avez des doutes.
 
Si vous estimez avoir toutes les informations nécessaires, vous pouvez clôturer l’entrevue. Ne prenez cependant pas de décision immédiate, donnez-vous le temps de réfléchir et de comparer les différents candidats. Vous pouvez éventuellement déjà donner un premier feedback

Bjorn Goethals

Contributeur:

Bjorn Goethals

Bjorn Goethals est HR officer chez Securex, où il soutient différentes équipes à faire les bons choix en vue du futur. Il est spécialisé dans le recrutement et la sélection, la mobilité interne, la formation et le développement ainsi que le leadership. Dans son temps libre, il aime participer à des marathons.

Confirmer