Vous avez la tête dans le guidon, votre projet exige 100 % de votre temps mais pour le développer, vous devez engager du personnel. La (bonne) gestion des ressources humaines est capitale. Mais la législation sociale est très complexe et ne permet pas de faux pas. L'heure est peut-être venue de s'adresser à un secrétariat social. Peter Danneels, Directeur de la division Payrolling chez Securex, nous donne quelques explications.

Lorsque vous engagez un travailleur, vous devez rencontrer de nombreuses obligations comme établir un contrat de travail, introduire une déclaration Dimona avant l'entrée en service, souscrire à une assurance accidents de travail, veiller à l'immatriculation à l'ONSS, enregistrer le travailleur auprès du précepteur des impôts directs et l'affilier à une caisse d'allocations familiales. Vous ne devez pas non plus oublier l'adhésion à un service externe de prévention et protection au travail, l'identification de la commission paritaire pour les accords sectoriels applicables et l'établissement d'un règlement du travail... 

Un gestionnaire multidisciplinaire

Oui, tout cela est extrêmement complexe et prendra beaucoup de votre temps. En Belgique, nous avons fort heureusement de nombreux secrétariats sociaux reconnus par l'Etat auxquels vous pouvez faire appel si vous le souhaitez. Ils vous aident à mieux entreprendre.

Danneels le confirme : « Un secrétariat social s’occupe de différentes tâches juridiques et administratives. Il effectue par exemple l’encaissement des cotisations de sécurité sociale ainsi que des précomptes professionnels qu’il versera à l’Etat. Il rassemble également toutes les données de vos employés afin que tout soit en ordre pour la sécurité sociale et fait office de point de contact pour les autorités en cas de problème ou de contrôle. »

« Un secrétariat social sera d’autre part votre interlocuteur pour toutes les questions de législation sociale. Il assurera une approche intégrée des RH, en prévoyant notamment un accompagnement dans d’autres matières en termes de gestion du personnel comme les accidents de travail, l’absentéisme, le développement des talents, … Autrement dit, c’est votre partenaire privilégié pour tout ce qui concerne l’administration et la gestion des ressources humaines. »

Choisir un secrétariat social

« Au moment de faire le choix d’un secrétariat social, plusieurs choses sont à tenir en compte. La principale étant bien entendu la prestation de services. Un bon secrétariat social réfléchit avec vous. Il ne s’agit donc pas simplement d’exécuter l’administration salariale, mais aussi de faire des recommandations sur des thèmes sociojuridiques tels que le système de congé maladie pour les employés, l’optimisation des coûts salariaux, les allocations familiales, la prévention, … », explique le Directeur de division.

« N’oubliez pas de vérifier si le secrétariat en question connaît bien votre secteur et ses spécificités. Dès que la relation de confiance est établie, il faut alors bien entendu analyser l’aspect coût qui est déterminé en fonction des frais de gestion par travailleur. »

« Si toutes ces conditions sont rassemblées, un secrétariat social ne peut être que bénéfique. Pour cela, les accords passés doivent évidemment être honorés d’un côté comme de l’autre. La collaboration peut alors se développer jusqu’à devenir une relation de longue durée où chaque partie y trouve son compte. »

Cela vous permettra de retourner l'esprit en paix aux commandes de votre entreprise.

Peter Danneels

Peter Danneels

Peter Danneels est Directeur de la division Payrolling chez Securex. Il se charge notamment du développement des systèmes d’information pour RH et donne de la consultance légale. Avant cela, il a occupé différentes positions au sein du secrétariat social.

Confirmer