Sur certains sites web, il faut être un fin limier pour dénicher un numéro de téléphone ou  parvenir à poser une question. Des erreurs capitales en matière de marketing digital commises par de nombreux indépendants, commerçants et dirigeants de PME. Un bon site internet attire des prospects et ces prospects génèrent des ventes. Jean Van Houtryve, dirigeant de la société Visix, dont le site attire chaque mois plus de 10 000 visiteurs, nous livre ses conseils pour attirer et tisser une relation de confiance avec ses prospects et clients.

Misez sur la vente en ligne

« Au départ, notre site ne récoltait qu’une une centaine de visiteurs par mois. Après quelques années, ce chiffre est passé à plus de 10 000. » Investir dans un site web de qualité vous ouvre à coup sûr les portes d'un nouveau monde. Pour autant, le commerce online ne sonne pas le glas des vendeurs physiques. Bien au contraire. Qui répondrait alors à toutes les questions et permettrait de générer des revenus supplémentaires ?

Mon entreprise, Visix, est active dans l'impression digitale sur grand format. Avec une spécialisation dans le textile. La société a débuté ses activités en 1903 avec l'impression sur textile pour les drapeaux. Mais aujourd'hui, les drapeaux ne représentent plus qu'un quart de notre chiffre d'affaires. 

SEO en SEA

C'est uniquement grâce au contenu pertinent publié sur notre site que nos clients et prospects continuent à s'y rendre.

Grâce aux techniques de Search Engine Optimisation (SEO) et Search Engine Advertising (SEA), notre site web utilise les bons mots-clés et attire ainsi des clients et prospects de manière ciblée. « Un prospect qui recherche ‘drapeau avec logo’ pour son bâtiment peut nous trouver via le SEO. Les prospects qui recherchent ‘drapeaux mexicains’ pour une soirée mexicaine peuvent nous identifier via le SEA ».

Comment cela fonctionne-t-il ? C'est uniquement grâce au contenu pertinent publié sur notre site que nos clients et prospects continuent à s'y rendre. Mais, il est également nécessaire de coller à l'actualité. Voilà pourquoi nous publions des informations sur les drapeaux lors de l'Euro ou de la Coupe du monde, par exemple ». Cette information ne vise pas directement à vendre des drapeaux, mais elle nous fait connaître auprès de clients potentiels.

Faites le choix d’un site web de qualité

Nombre d'indépendants démarrent leur activité sans ou avec un très mauvais site web. « La plupart développent une page internet qui offre à peine plus d'informations qu'une carte de visite numérique ». Même moins en réalité car, sur une carte de visite, le numéro de téléphone de l'entreprise est clairement indiqué. Pensez aux opportunités qu'offre un site web à la fois clair, design et complet, en matière d’attraction de prospects voire de fidélisation de clients, et donc… de développement du chiffre d'affaires. Il est difficile de trouver un site internet où les visiteurs peuvent facilement poser leurs questions. Sans parler de l'incertitude quant à l'obtention d'une réponse. Il reste donc encore beaucoup de travail à faire dans le monde des sites à destination des entrepreneurs.

 « Je vous conseille avant tout de vous informer sur les standards actuels en matière de web design et de prix. Sans pour autant négliger l’expérience utilisateur : la facilité avec laquelle les visiteurs de votre site peuvent trouver l’information recherchée mais aussi la possibilité de se sentir en lien avec votre marque grâce ».

Jean Van Houtryve

Jean Van Houtryve

Jean Van Houtryve est le CEO de Visix : une société spécialisée dans la production de drapeaux et de banderoles. Il est passionné par le marketing en ligne et met en œuvre ses principes pour développer son entreprise. 

Confirmer