Si de nombreux entrepreneurs et responsables marketing sont bien conscients du potentiel qu’offrent les médias sociaux pour promouvoir leur entreprise, beaucoup ne savent pas comment s’y prendre et utilisent mal ces nouveaux outils de communication. Quelques directions et conseils pratiques pour vous aider à surmonter les obstacles liés à la bonne gestion de vos réseaux sociaux. 

“Je n’ai pas le temps”

Tout comme consulter ses mails, faire un tour sur les réseaux sociaux est une habitude à prendre pour votre entreprise. Véritable mines d’informations, LinkedIn, Twitter et Facebook en disent plus sur votre marché et vos concurrents que n’importe quelle analyse SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities, Threats). Et, après quelques semaines d’entrainement, vous constaterez qu’il vous sera de plus en plus facile d’utiliser ces plateformes et que votre productivité augmentera.

Planification de contenu via Buffer, gestion simultanée de vos comptes sur Hootsuite, automatisation de tweets sur Commun.it ou création de chaînes d’instruction via ifttt.com, il existe une tonne d’applications (gratuites et payantes) qui vous feront gagner en productivité sur la toile. De quoi vous enlever l’excuse du manque de temps de la bouche.

“Je ne sais pas quoi dire”

Sur les réseaux sociaux, il ne faut pas uniquement parler de soi pour plaire et convaincre. Du coup, de quoi faut-il parler et que faut-il montrer ? C’est très souvent ici que cela coince.

Je vais répondre à cela en utilisant une citation du célèbre gourou des réseaux sociaux, Gary Vaynerchuk : « Il faut documenter plutôt que de créer ». Dans un premier temps, contentez-vous de partager des informations intéressantes sur votre secteur. Ensuite, diffusez régulièrement des nouvelles concernant l’évolution de votre entreprise. En racontant votre ‘chemin’ en tant qu’entrepreneur ou commerçant, vous gagnerez en pertinence, authenticité et affection auprès de vos clients et prospects.

À nouveau, il existe une série d’outils gratuits et payants pour vous aider à trouver des informations, tendances et statistiques à partager sur le net sur base de votre secteur d’activité et de vos préférences. Feedly, Google Alert et Scoop.it font partie des plus connus et des plus simples d’utilisation. 

‘’Je n’arrive pas à fédérer une communauté’’

En communiquant activement et régulièrement, vous parviendrez déjà à rassembler des personnes intéressées sur le moyen et plus long terme. Le tout sera ensuite de vous adresser à eux et de les impliquer dans votre contenu par des sondages ou événements. Par contre, si vous souhaitez faire grandir votre communauté rapidement, il va falloir investir pour la dynamiser.

Investir, c’est par exemple proposer un concours très attractif ou un jeu hautement interactif via une plateforme telle que Socialshaker, incitant vos abonnés à partager le contenu et à inviter leurs proches à rejoindre votre page. Une autre option est d’avoir recours à la publicité sur Facebook. Investissez chaque mois quelques dizaines d’euros (ou plus selon votre budget) sur vos meilleurs contenus pour augmenter votre visibilité et obtenir davantage de retours.

Enfin, sachez qu’une communauté active et croissante passe avant tout par votre propre activité sur le net. Soyez actif, proactif et établissez des liens avec votre communauté !

“Je ne sais pas comment lancer des conversations”

Maintenant que vous avez trouvé le temps et le contenu pour vos réseaux sociaux, il est important d’entamer la conversation avec votre communauté et vos prospects. Répondre aux commentaires vous semble une tâche intuitive et personnelle ? Attention, car identifier des cibles potentielles et s’immiscer dans leurs conversations est un tout autre exercice. D’ailleurs, beaucoup de personnes négligent cette partie. 

Pour y remédier, je conseille d’utiliser des moteurs de recherche pour les réseaux sociaux tels que ceux proposés par Talkwalker ou Mention. Fonctionnant comme des alertes, ceux-ci vous informeront dès qu’un utilisateur inclura des mots-clés définis par vous-même dans ses publications, ce qui vous permet d’identifier des opportunités de conversation. Une fois votre cible en vue, approchez-la pour répondre à ses besoins sans pour autant tomber dans l’accroche commerciale. Après tout, les réseaux sociaux sont faits pour partager et non pour vendre.

Guillaume Herinckx

Guillaume Herinckx

Diplômé en Marketing Digital et consultant freelance depuis bientôt 3 ans, Guillaume Herinckx a récemment fondé Makerz, une agence de communication digitale au service des PME. Dans son temps libre, il fréquente les salles obscures et rédige sur le cinéma pour plusieurs médias dont CinéFilm et Cinenews.

Confirmer