Relayer les contenus de votre réseau et nourrir votre public d’informations : la clé de la réussite !

Être présent sur les réseaux sociaux, c’est accepter le fonctionnement-même de chacune de ces plateformes : il faut donner pour recevoir. Quand on crée un profil d’entreprise sur l’un ou l’autre réseau social, il faut donc veiller à ne pas uniquement parler de soi. Cette règle peut sembler contre-intuitive ou compliquée à comprendre, particulièrement quand on est en phase de lancement de son projet. Comment en effet ne pas avoir l’impression de donner trop de place aux autres, et donc pas assez à soi ? N’y a-t-il pas là risque à favoriser la concurrence ?

La règle du 10-4-1

La règle du 10-4-1, énoncée pour la première fois dans l’ouvrage The B2B Social Media Book, donne une certaine notion du bon « dosage » de l’auto-promotion sur les réseaux sociaux, entre publication de contenus issus de la curation (c’est-à-dire le tri d’informations sur une thématique donnée), de contenus personnels et de contenus promotionnels. Reprise par de nombreux spécialistes en marketing de contenu, la règle du 10-4-1 est l’un des outils les plus connus pour se positionner comme expert dans son domaine tout en misant sur le contenu.

Cette règle s’énonce comme suit : sur 15 messages publiés sur les réseaux sociaux...

→ 10 doivent idéalement être des messages de curation destinés à proposer à votre communauté des sujets susceptibles de les intéresser. Pour éviter de perdre trop de temps à chercher des contenus intéressants, identifiez au préalable les thématiques qui engageront vos lecteurs et des sources externes de qualité situées dans votre domaine (par exemple via Pinterest, ScoopIt ou les Google Alerts);

→ 4 doivent idéalement être des contenus dont vous êtes l’auteur, que ce soit une photo, un enregistrement audio, une vidéo, etc. L’objectif : démontrer votre talent à travers la qualité des contenus que vous partagez;

→ 1 seul d’entre eux peut être un contenu purement promotionnel (« call-to-action ») comme par exemple une invitation à votre exposition, un lien vers votre site, une offre de prix, etcetera.

Evidemment, ces 15 messages peuvent être étalés dans le temps - l’idée est uniquement de donner une proportion entre l’auto-promotion et le partage d’informations émanant de son réseau. Au-delà de son aspect chiffré, cette règle a surtout pour but de faire comprendre aux utilisateurs des réseaux sociaux qu’ils ne pourront pas réussir sans le soutien des autres.

La règle du donnant-donnant

Être présent sur les réseaux sociaux vous oblige donc à compter sur les autres pour réussir. Il est stratégiquement crucial de donner pour recevoir sur ces plateformes ; ainsi, lorsque vous lancez votre projet sur un réseau social, votre premier réflexe doit être de vous construire un réseau virtuel, en allant liker ou suivre les comptes constituant votre premier cercle de contacts (amis proches, famille, partenaires, entreprises « amies » ou concurrents directs). Ce premier pas va vous permettre, dans un premier temps, de vous faire connaître et, ensuite, de nourrir la nécessaire curation thématique autour de votre compte. 

Par exemple, si vous lancez une page Facebook dans le domaine de l’alimentation durable, suivez immédiatement les pages liées à la thématique (magasins bio, journaux, blogs ou magazines spécialisés, personnalités emblématiques dans le domaine…). Attention à bien effectuer cette étape en tant que « page », et non en tant que personne privée !

Par la suite, vous pourrez consulter, aimer, commenter et partager les contenus publiés par les pages que vous aimez dans un fil d’actualité spécifique, accessible via votre propre page. N’hésitez pas à consacrer 5 minutes tous les jours à cette consultation de l’actualité des pages que vous aimez : un « like » ou commentaire sous la publication d’une page aujourd’hui peut vous apporter des résultats demain ! 

Une fois cette première étape franchie, la règle du « donnant-donnant » va vous permettre de contacter les responsables des comptes que vous suivez pour solliciter leur aide dans la diffusion de vos informations. Par exemple, si vous organisez un événement de lancement pour votre nouveau bar à vin, n’hésitez pas à contacter les pages des commerces voisins pour leur demander de relayer l’information ! Les réseaux sociaux sont en effet un espace décomplexé pour ce genre de démarche : tous les propriétaires de pages/comptes partagent les mêmes soucis de visibilité et, dans la mesure ou votre contenu correspond à leur cible, seront souvent prêts à vous aider.

Evidemment, pour respecter la règle du donnant-donnant, il vous faudra accepter rendre la pareille lorsqu’on vous le demandera !

Solange De Mesmaeker

Solange De Mesmaeker

Diplômée en communication et journalisme à l'IHECS, Solange De Mesmaeker se passionne pour Facebook, Twitter, LinkedIn ou encore Instagram depuis leur naissance. Chargée de communication chez SMart pendant 4 ans, elle y a développé des formations à l'utilisation des réseaux sociaux à l'intention des porteurs de projets. Elle a lancé début 2018 avec une partenaire un service de formation, coaching et création de contenu en communication digitale: Les Branchées.