Pour présenter leur activité, encore trop d’entreprises optent toujours pour les présentations PowerPoint ou les prospectus comme supports d’identité visuelle. George Caron, co-fondateur de Piximate - entreprise où l’intelligence artificielle et l’automatisation se mettent au service de la gestion de contenu - explique comment et pourquoi il vaut mieux aujourd’hui remplacer PowerPoints et prospectus.

Le PowerPoint, cet outil d’un autre temps et peu fiable

Quand vous adressez un PowerPoint par mail, savez-vous qui le télécharge, qui le lit ou le partage ? Non. Il est en effet difficile d’estimer l’impact du PowerPoint, de même que son audience. Dans les faits, seuls 15% des PowerPoints transmis par mail seraient ouverts (source : JK Garner). Aussi, mieux vaut une présentation plus ciblée, voire semi-automatisée en ligne pour appuyer votre identité visuelle.  

Les avantages d’une identité visuelle online

A l’heure où l’identité visuelle est passée en mode online, les retombées et l’impact sont plus facilement mesurables qu’à l’ère du papier. Vous pouvez ainsi objectiver :

  • la notoriété : dans le cas de la lecture d’une vidéo, vous pouvez estimer de façon professionnelle si la lecture est vraie ou faite par un robot, dans quelle zone géographique se situent ceux qui l’ont consultée, le moment auquel ceux-ci ont cessé de regarder la vidéo ou à combien s’élève le nombre de vues, etc. Bref, vous pouvez facilement dégager l’indice notoriété de vos supports d’identité visuelle en ligne ;

  • les leads : les processus d’actions directes (comme les call-to-action, les demandes d’avis, les commentaires…) vous permettront d’évaluer ce qui fonctionne bien ou un peu moins. Quand vous aurez compris ce qui peut convertir ou faire adhérer votre public, il vous sera possible de répliquer le modèle d’images ou de vidéos qui ont un réel l’impact sur votre groupe-cible ;

  • le retour sur investissement : une belle identité visuelle en ligne coûtera toujours moins cher qu’une réalisation et impression de milliers de prospectus. Combien atterrissent en effet à la poubelle sans avoir été même regardés ? Vous ne le saurez jamais. Avec un vecteur d’identité visuelle on line bien ciblé en revanche, vous allez accroître, d’une part, votre visibilité et, d’autre part, le contrôle sur votre processus de conversion et de vente.

Une question aussi de valeurs et d’évolution des habitudes parmi les prospects et clients

Georges Caron explique pourquoi prints et PowerPoints appartiennent à une autre époque : « A part en B2C – c’est le cas des toutes-boîtes – les prints à grand tirage n’ont aujourd’hui plus de sens. Et ce, d’autant plus si vous vous adressez à la génération Z, très consciente de son impact environnemental mais aussi 100% digital. Ceux qui sont nés avec les smartphones ont pour habitude de tout y centraliser et ne pratiqueront jamais un retour en arrière, en revenant au papier. Par ailleurs, tant les consommateurs de l’ancienne comme de la nouvelle génération préfèrent cliquer sur un lien plutôt que de télécharger un attachement. Donc, avant de penser PowerPoint ou prospectus, réfléchissez tant depuis votre propre point de vue que celui de votre destinataire. Vous avez tout à y gagner ».

Georges caron

Georges Caron

Diplômé à la fois des hautes écoles de commerce (Solvay) et d’ingénieur en télécommunication, Georges Caron a co-fondé Piximate en 2016. Cette entreprise néo-louvaniste combine intelligence artificielle et automatisation des fichiers médias pour fournir une plateforme de gestion et de création de contenu. Au sein des entreprises, ces solutions digitales se mettent ainsi au service des équipes marketing, commerciales ainsi que de la communication interne, des RH et de l’e-commerce.