Les entreprises communiquent toujours plus de manière visuelle. Pas étonnant dès lors que la vidéo connaisse un succès grandissant. Comment se lancer dans la communication vidéo, quelles sont les choses à faire et à éviter, et quel budget faut-il prévoir? Bizcover a posé la question à Philip Swinnen, de la société de production vidéo bruxelloise 87 Seconds. 

Surfer sur la vague de la vidéo

Aujourd'hui, difficile d'y échapper: la communication est devenue largement numérique et la vidéo en constitue un des éléments clés. "La vidéo est, surtout en ces temps de sur-information, un média puissant et efficace pour faire passer rapidement un message", explique Philip Swinnen. "Autre avantage de la vidéo: les films réussissent très bien à créer de la conversion. En d'autres termes, à générer du trafic, à garder plus longtemps l'internaute sur votre site web, à entrer en contact avec un client ou à susciter un achat."

Désormais, bon nombre de canaux ont vu le jour pour diffuser votre clip. "L'emplacement le plus évident est évidemment votre site web ou un site de vidéo spécialisé comme YouTube ou Vimeo", poursuit Swinnen. "De même, les médias sociaux proposent toujours plus de vidéos. Mais nous constatons que les clients demandent toujours plus de films destinés à un usage purement interne, comme des vidéos de formation." 

Commencer par une stratégie

Avant de vous lancer dans la production d'un clip, il est bon de d'abord mettre en place une stratégie, souligne encore Swinnen. "A quoi est destinée la vidéo? Quel est votre public? Comment allez-vous le cibler? De même, il peut être intéressant de prévoir un budget publicitaire pour soutenir la "mise sur le marché" de la vidéo et s'assurer que celle-ci soit vue un maximum de fois par le bon groupe de personnes."  

La longueur dépend essentiellement du type de message que vous souhaitez faire passer. Quoi qu'il en soit, une règle d'or prévaut: soyez concis, mais percutant. Swinnen: "La capacité d'attention des gens est désormais très limitée."

Si vous désirez communiquer vers l'extérieur et essentiellement créer de la visibilité, une vidéo de 20 secondes peut même être suffisante: un message court, incisif et suffisamment accrocheur pour stimuler votre public cible. De plus, une série de vidéos courtes est toujours fortement recommandée. De la sorte, vous créez non seulement de la récurrence dans la visibilité, mais aussi dans votre branding, de sorte que votre marque soit davantage soutenue et reconnue." 

Le format idéal?

Si vous désirez vraiment donner une explication dans votre vidéo, une durée de 87 secondes est un format largement utilisé (d'où le nom de l'entreprise évidemment). Quant aux vidéos destinées uniquement à usage interne, et donc à un public cible très spécifique et connu, les vidéos de cours par exemple, elles peuvent durer jusqu'à 2 à 3 minutes. Autre règle d'or: l'humour passe toujours bien dans les vidéos, mais sans toutefois exagérer. "L'humour est une arme puissante, mais veillez toujours à ce que votre vidéo s'inscrive dans votre vision, les valeurs de votre entreprise et votre secteur."

"Les gens aiment voir d'autres personnes à l'œuvre, et cette dimension humaine liée à une approche pragmatique ne doit pas être sous-estimée", note encore Swinnen. "Par ailleurs, l'animation présente toujours certains avantages. C'est ainsi qu'elle convient particulièrement bien pour expliquer des choses abstraites ou difficiles et permettre de les retenir facilement. En outre, cela présente l'avantage de ne pas devoir se contenter d'images que l'on a prises et de permettre d'apporter facilement des modifications, même après pas mal de temps."

Le coût

Reste une question (importante): quel est le coût? "Comme une vidéo est toujours un travail sur mesure, tout dépend de ce que vous voulez exactement", explique Swinnen. "Une interview simple avec un montage rapide peut déjà être réalisée en un à deux jours, ce qui limite les coûts de production. Pour une vidéo d'animation moyenne, vous devez compter un budget de quelques milliers d'euros. Quant aux véritables productions d'envergure, sur lesquelles travaillent une équipe complète et des acteurs, elles peuvent en revanche se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d'euros."    

Philip Swinnen

Contributeur:

Philip Swinnen

Philip Swinnen est diplômé en sciences de la communication et a entamé sa carrière dans les agences de communication Burson-Marsteller et Grayling ainsi qu'à la Commission européenne. Début 2013, il est entré auprès de la société 87 Seconds qui venait de se créer, avant d'en être co-gérant depuis 2014.

Confirmer