Est-il encore besoin de préciser que votre marque doit se reposer sur du contenu pour se démarquer ? Intéressante, pertinente, informative, divertissante… Qu’importe la manière de la qualifier, votre communication sera bien insipide si personne ne la lit. Et là, le titre possède un rôle clé.

Tout d’abord, vous devez imaginer un titre comme une poignée de main avec votre client. Trop strict, il suscite le rejet ; trop mou, le désintérêt. Il en est du contenu comme d’une librairie. Le lecteur est submergé de titres, d’informations plus ou moins intéressantes. Il faut que cela claque si l’on veut générer du clic. Un titre qui n’émerge pas se noie et emporte souvent avec lui le reste du contenu dans les abîmes de l’indifférence. Voici 3 conseils de Christophe Vanden Broeck, fondateur de Des Idées Aux Mots, pour avoir un titre qui génère des clics.

Un titre qui en dit long

Votre titre ne doit pas laisser place au doute. Le lecteur doit savoir à quoi il s’attend, quelle information il va recevoir et quel bénéfice il tirera de la lecture de votre contenu. « Les solutions pour… », « Les astuces qui vous éviteront de… » sont des exemples de titres sans mystère. Le titre peut aussi être présenté sous forme de question. Celle-ci induira, sinon la réponse, à tout le moins l’idée maîtresse du message véhiculé.

Un titre qui fait référence

Un titre court et enrichi d’un mot-clé ne manquera pas de favoriser votre référencement naturel. Le titre pourra alors joindre l’utile à l’agréable. Votre premier lecteur est un robot mis en place par les moteurs de recherche pour créer un référencement valide. S’assurer de la présence d’un mot-clé fort dans le titre sera synonyme de lecture. Google Adwords et Google Trends sont en passe de devenir les meilleurs amis des copywriters en quête du titre optimal. Un bon titre vous positionne comme référence, au propre comme au figuré.

Un titre sous contrôle

Évitez les titres interminables. S’ils sont l’apanage de certains romanciers, rappelez-vous que, le plus souvent, vous êtes lu sur un appareil mobile. Bien senti, le titre ne laissera pas indifférent, suscitera un sentiment qui, lui-même, poussera le lecteur à cliquer pour poursuivre sa lecture. Un peu de technique pour en finir avec votre titre. Court, pertinent, percutant… Cela peut paraître un rien flou. Je préconise que votre titre ne fasse pas plus de 60 caractères. Vous pourrez ainsi l’utiliser dans l’URL de la page, mais surtout votre titre apparaîtra en entier dans le descriptif de recherche des résultats Google. Deux occasions supplémentaires d’engendrer du clic.

Christophe VD 180x180

Contributeur:

Christophe Vanden Broeck

Après une dizaine d’années au sein de la rédaction d’un magazine à fort tirage, Christophe Vanden Broeck décide d’offrir sa plume aux entreprises et entrepreneurs qui ont des idées mais qui, parfois, manquent de mots. En 2009, il fonde Des Idées Aux Mots : une fabrique de contenus regroupant aujourd’hui quelques copywriters, francophones et néerlandophones, de talent. 

Confirmer