Vous adorez recevoir des cartes de vœux mais vous détestez en envoyer ? Si cette obligation n’est pas une partie de plaisir, il s’agit pourtant d’un mal nécessaire. Une carte de vœux bien construite s’avère être un puissant outil de communication et une véritable action de relations publiques pour votre business !

Fuyez les solutions faciles !

Trop d'entrepreneurs optent pour la facilité des cartes de vœux électroniques ou e-cards, pensant choisir une solution pratique. Pourtant, les cartes numériques font plus de mal que de bien à vos relations professionnelles. Non seulement votre carte sera vite supprimée mais elle risque bien d’être perçue comme un spam par la personne qui la recevra. De plus, votre carte, bloquée par les filtres des boîtes mails, n’arrivera parfois jamais jusqu’à votre destinataire. Vous risqueriez également de voir vos futurs mails automatiquement classés dans les courriers indésirables de vos correspondants. De surcroît, contrairement aux idées reçues, l’empreinte carbone d’un e-mail n’est pas nulle. En cause, l’utilisation d’énergie engendrée par le fonctionnement des équipements informatiques et de télécommunication (fibres optiques, routeurs, data centers qui stockent et gèrent ces données à grands frais calorifiques). Pensez dès lors à réenvisager les supports plus classiques !

Pensez qualité, originalité et inspiration !

Si l’impression de cartes de vœux peut vous sembler être une dépense superflue, ne perdez pas de vue sa valeur ajoutée pour votre entreprise! Les frais qu’elle implique sont vite rentabilisés si vous comparez l’impact qu’elle aura sur votre destinataire avec les coûts d’une action marketing plus traditionnelle. Si vous envoyez 1000 cartes de vœux à environ 3.50€/carte, vous toucherez plus de 1000 personnes pour la modique somme de 3500 € ! En outre, tout l’environnement direct de votre destinataire aura accès à votre carte. Notez également que chez la plupart des imprimeurs, plus vous serez généreux dans le nombre de cartes commandées, plus le prix total de l’impression diminuera.

Le visuel occupant une place centrale dans le marketing, ne lésinez pas sur l’énergie que vous investirez dans la création de votre carte. Jouez, par exemple, sur l’humour en vous mettant en scène avec votre personnel dans une photo originale. Se faisant, vous ferez de votre carte un outil de communication légère aussi bien externe qu’interne !

Votre but ne doit cependant pas se limiter à souhaiter de joyeuses fêtes à vos clients ou vos fournisseurs. Profitez de cette occasion pour insister sur l’importance du rôle des destinataires dans votre business en les remerciant pour cette année de collaboration et pour la confiance qu’ils vous accordent. Vous pouvez bien entendu également donner un état des lieux très succinct de cette année ou envisager l’année qui vient pour votre business, tout en veillant à ne pas transformer votre carte de vœux en prospectus commercial.

Ne vous-y prenez pas trop tard !

Aussi originale et attrayante qu’elle puisse l’être, votre carte de vœux ne sera efficace que si elle est envoyée à temps. Dans le cas contraire, celle-ci se perdra dans le tas de courriers non-lus pendant les vacances de votre destinataire. Les 10 jours suivant la Saint-Nicolas sont le moment par excellence pour l’envoi de vos souhaits. Votre carte de vœux trônera dès lors pendant des semaines sur le bureau et dans l’esprit de votre destinataire, le tout pour un prix très compétitif !

Et vous, comment allez-vous souhaiter vos voeux à votre clientèle ? 

Marc Henri De Bruyne

Contributeur:

Marc Henri De Bruyne

Marc Henri De Bruyne est Professeur de Relations Publiques à la Haute Ecole Libre de Bruxelles, consultant en Communication ainsi que fondateur de l’agence Vademecom et de son réseau Paneuropéen ComUnity.pro. Grand curieux, il possède de nombreuses passions comme l’ornithologie et n’est jamais aussi heureux qu’avec un bon verre de vin dans une main et un cigare dans l’autre.

Confirmer