Le bâtiment qui abrite votre entreprise peut, dans certains cas, représenter une plus-value énorme et  même s'inscrire dans l'identité de votre société. Avez-vous jamais envisagé de donner une nouvelle vie à un bâtiment historique vide et presque en ruine pour y héberger votre entreprise? Christophe Voet, COO de Martin’s Hotels, apporte des éléments de réponse.

Pourquoi réaffecter un bâtiment historique?

“Le consommateur moderne est toujours plus en quête d'authenticité et de racines locales. Des tendances dans lesquelles vous pouvez vous inscrire avec un bâtiment unique et de caractère. Ainsi, votre bâtiment constituera un argument majeur pour convaincre vos clients potentiels de vous rendre visite.”

“Tel est le cas pour nous. Nous rénovons des bâtiments historiques pour les réaménager en hôtels, comme nous l'avons fait pour une ancienne église à Malines ou un cloître à Louvain. Les gens ne rechignent dès lors pas à payer un prix légèrement plus élevé dans le mesure où, non seulement ils louent ainsi une chambre, mais ils jouissent d'une expérience unique qui représente une plus-value”, dixit le COO. “Pour les personnes intéressées, nous proposons également des visites guidées de nos bâtiments.”

Preuve du succès de ce concept, les hôtels offrant une certaine authenticité enregistrent davantage de réservations directes que les autres établissements hôteliers. Du coup, ils évitent les sites de réservation externes coûteux. “Reste qu'au final, tout le monde est gagnant puisque sans nous, ces bâtiments seraient peut-être déjà en ruine, alors que nous leur permettons de retrouver autant que possible leur lustre d'antan. De plus, l'urbanisme s'en trouve également embelli."

Réaffecter un bâtiment vide pour y installer votre entreprise?

Réaffecter un bâtiment historique pour y installer votre entreprise peut certes y apporter une véritable plus-value, mais ce n'est pas toujours possible. Une entreprise qui fabrique des produits semi-finis et s'installe dans un hall d'usine vide ne pourra pas y trouver directement une valeur ajoutée. "Pour des activités où le client doit venir directement chez vous, comme dans l'horeca ou le commerce de détail, cette option peut cependant se révéler être très intéressante!" C'est ce qu'a d'ailleurs constaté Karine Valy de La Bottega, qui a transformé une ancienne distillerie de genièvre en un concept store. “Il faut certes que votre bâtiment dégage un esprit d'authenticité", insiste Voet.

Les pièges de la réaffectation de bâtiments

“En dépit d'avantages, la réaffectation implique également plusieurs difficultés. Ainsi, dans certains bâtiments protégés, vous ne serez pas autorisé à effectuer n'importe quel agencement. La restauration doit souvent se faire selon des règles bien déterminées et ne peut être entamée qu'après avoir satisfait à certains critères", explique encore Voet. "Par ailleurs, il ne faut pas oublier les normes en matière de protection contre l'incendie, les normes alimentaires – si vous travaillez dans l'horeca – et les normes de classification (étoiles). Par rapport à un bâtiment neuf, le respect de ces directives est nettement moins évident."

“En outre, il faut tenir compte que dans de nombreux bâtiments anciens, les plans ont disparu. C'est ainsi que l'on ne sait souvent plus ce qui se cachait sous les planchers. Vous devrez donc vous armer de patience et tenir compte d'imprévus."

“Néanmoins, vous ne devrez pas toujours supporter seul les charges d'une telle rénovation. Il existe différents subsides, notamment de l’Institut du Patrimoine wallon qui pourra vous donner un coup de pouce et vous aider à réaliser le projet de vos rêves!”

Christophe Voet

Contributeur:

Christophe Voet

Christophe Voet est depuis 2013 COO de Martin’s Hotels et est à ce titre responsable notamment du développement des nouveaux projets. Auparavant, il a exercé différentes fonctions dans le secteur hôtelier.

Confirmer