Alors que notre parc automobile ne cesse de s’agrandir et que le Belge passe de plus en plus de temps dans les bouchons, vous êtes nombreux à vous tourner vers des solutions alternatives pour vous rendre au travail. Les transports en commun gagnent en popularité auprès des entreprises et des indépendants Bruxellois mais sont-ils aussi rapides, pratiques et confortables que nos voitures ? Réponse avec Bernard Petit, responsable de la cellule B2B de la STIB.

Les raisons d’un tel engouement

Une récente enquête menée par la STIB indique les avantages perçus par ses utilisateurs et nous aide à mieux comprendre ce changement d’habitude :

 

  • Deux tiers d’entre eux indiquent préférer les transports pour éviter les problèmes de parking (places, amendes, etc.).
  • 63% pensent à leur impact sur l’environnement.
  • 61% trouvent les transports en commun plus rapides !
  • Un peu plus de la moitié considèrent cette option comme étant plus économique et moins stressante car elle offre des moments de décompression avant et après le travail.
  • Enfin, 47% des navetteurs conquis déclarent utiliser les métros, trams et bus afin d’éviter les embouteillages. 

Une expérience qui évolue et se module

En plus de ces avantages, il est indéniable de constater que l’expérience du trajet en transport en commun évolue. Beaucoup profitent de ces « temps morts » pour lire leurs emails, parcourir les informations ou simplement se divertir entre deux réunions (le WIFI est désormais accessible dans le métro). Activités qui, rappelons-le, sont interdites à bord de votre véhicule.

 

Bien sûr, pour un entrepreneur, il est préférable de combiner plusieurs moyens de locomotion et de choisir intelligemment en fonction de l’itinéraire à suivre et de l’état du trafic. Pour ce faire, il existe un calcul d’itinéraire sur le site de STIB à comparer avec celui proposé par Google ou Waze pour la voiture. Autre option : combiner son abonnement avec un Villo, ce qui vous permettra de passer du métro au vélo en un instant !

Les transports en commun ont la cote !

Avec les nombreux soucis de circulation qui hantent les grandes artères et tunnels de notre capitale, la STIB a vu son nombre de clients B2B exploser ! Aujourd’hui, ce sont près de 1.000 entreprises qui mettent plus de 50.000 abonnements à disposition de leurs employés. Si le phénomène touche principalement les grosses sociétés, il prend également de l’ampleur auprès des plus petites structures. Et pour cause, la majorité des navetteurs préfèrent utiliser les transports en commun et tirer profit des nombreux avantages qu’ils offrent. 

Des propositions variées pour les entrepreneurs

Fiscalement, utiliser les transports en commun dans le cadre du travail signifie deux choses : l’employé n’est pas imposable (défiscalisé) et la TVA de 6% est récupérable pour l’employeur (lien : réduire sa base imposable).

 

Il existe trois manières d’acquérir des titres de transport dans un contexte B2B :

 

  • Prendre directement en charge l’ensemble des abonnements via le Business Portal en ligne (le plus pratique et flexible pour les entreprises de toutes tailles).
  • Commander une grande quantité de tickets via un bon de commande envoyé par email (idéal pour des événements).
  • Acheter ses tickets dans les stations et conserver ces derniers pour votre comptabilité.

 

Enfin, sachez qu’il est possible de combiner les services de la SNCB, du TEC, de De Lijn et de la STIB en un seul et même abonnement appelé MTB. Valable dans toute la zone de Bruxelles-Capitale, ce package tout en un permet de jouir d’une plus grande flexibilité ! 

Bernard Petit

Bernard Petit

Bernard Petit est responsable de la cellule B2B de la STIB depuis trois ans. Ingénieur commercial diplômé de l’UCL, son parcours professionnel l’a conduit à occuper des fonctions commerciales principalement dans le domaine IT. Aujourd’hui, il s’attèle à développer la mobilité des entreprises, organismes et événements à travers la capitale.