On ne présente plus les clubs services comme les Rotary ou les Lions, ni le célèbre Cercle de Wallonie. Il existe à Liège de nombreux lieux où il fait bon créer des synergies. Des associations « de terrain » aux clusters « de niche », passage en revue des endroits liégeois ardemment recommandés aux entrepreneurs.

Le club des Valeureux Liégeois

À côté des business cafés (L’Amirauté, Chez M, Penta Hotel…), Liège a vu naître plusieurs cercles d’affaires dont le VL Club (« Valeureux Liégeois »), qui regroupe indépendants, professions libérales ou encore grands noms du bassin industriel. Le VL Club organise ses propres activités ou s’associe avec le Club des Entreprises des Hauts-Sarts, du nom du plus important parc économique wallon. 

Le Réseau Diane : un réseau de 6000 femmes

Les commerçants locaux peuvent quant à eux compter sur l’asbl Commerce Liégeois. Au cœur des réunions thématiques : des débats qui font leur quotidien mais aussi leur avenir. Cette association de commerçants a entre autres partenaires l’UCM. Sous-branche de cette organisation patronale, le Réseau Diane regroupe quant à lui 6.000 femmes entrepreneures. Visites d’entreprises, business lunches, ateliers ou encore conférences, le beau sexe a un agenda bien chargé et ne manque pas d’occasions de networker à Liège et partout en Belgique.

L’agence de développement pour la province de Liège (SPI)

L’intelligence entrepreneuriale est aussi appuyée à plus grande échelle par la Région et la Province. Pensons à la CCI, la SOWALFIN ou encore la SPI, agence de développement pour la province de Liège. Cette dernière a lancé à l’échelon belge des rencontres entre entrepreneurs comme les Spring meetings ou le salon Métamorphoses, avec des projets aboutis à la clé.

Le Forum ‘Liege Creative’

Autre institution liégeoise incontournable : l’Université de Liège. Son forum Liege Creative propose des rencontres-conférences. Celles-ci sont ouvertes à tous les acteurs engagés dans une démarche d’innovation économique, culturelle et industrielle. Deux rendez-vous sous forme de lunch sont programmés en moyenne chaque semaine.

Business development et incubateurs

L’ULg peut compter sur l’appui de nombreuses forces vives liégeoises. À côté des pôles de compétitivité comme le GRE-Liège, MeusInvest, Investsud, Agoria ou encore l’UWEL, il existe de véritables pépinières de talents : les incubateurs. Si les WSL et WBC Incubator ont comme domaines de compétences respectifs l’ingénierie et les sciences, The Faktory s’adresse aux acteurs d’un autre marché de niche : les hautes technologies, dont l’ICT, la santé, les media & broadcast.

Et pour la génération 2.0

Une génération 2.0 est née, avec les Cafés Numériques Liège, par exemple ou encore ID Campus, qui impliquent les jeunes dans des projets d’entreprises alors qu’ils sont encore à l’université. Le jeune Liégeois semble avoir autant le sens des affaires que celui de la fête !

Confirmer