Les matières premières naturelles dont nous disposons sont limitées. D’où la tendance de plus en plus forte à entreprendre de manière durable. Le tri et le recyclage constituent des étapes importantes de ce processus et peuvent vous offrir de multiples avantages, à vous comme à votre PME. Voici quelques conseils pratiques :

L’importance du recyclage

Chaque Belge produit annuellement 3500kg de déchets industriels (source : www.belgium.be). Une part importante de ces déchets provient des PME. C’est pourquoi le recyclage ne cesse de gagner en importance. Qui plus est, il existe depuis 2013 en Flandre, 2014 à Bruxelles et 2016 en Wallonie, une obligation légale de distinguer les PMC des autres ordures. Certains types de déchets font également l’objet de règles spécifiques et obligatoires.

Le tri et le recyclage sont en outre nécessaires selon certaines normes ISO ce qui, à son tour, n’est pas dénué d’intérêt pour votre entreprise. Les normes qui ne sont pas obligatoires mais que vous vous engagez à respecter peuvent servir à développer et à renforcer l’image ‘verte’ de votre entreprise.

Gagner de l’argent avec les déchets...

Dans certains cas, les déchets vous permettent même de gagner de l’argent ! Voici les méthodes les plus courantes en la matière :

Dans de nombreux secteurs, les déchets d’emballage représentent un sous-produit nécessaire et incontournable. Mais saviez-vous qu’ils peuvent vous faire gagner de l’argent ? VAL-I-PAC octroie aux entreprises des primes en fonction de la qualité de déchets d’emballage qu’elles trient. Pour un petit “rolcontainer » de 660 à 999 litres vidé chaque mois, vous recevez par exemple 60 EUR/an. Et ce n’est pas tout. Pour stimuler au maximum le recyclage auprès des entrepreneurs, VAL-I-PAC propose une prime de départ unique de 100 EUR lorsque vous commencez à trier vos déchets d’emballage. Joli bonus en supplément de la première prime !

Sans doute avez-vous une ou plusieurs imprimantes au bureau. Saviez-vous que plusieurs entreprises viennent collecter chez vous les cartouches d’encre vides contre paiement pour les recycler ensuite ? Même principe pour les équipements informatiques, qui regorgent de matières premières précieuses intéressant les entreprises de recyclage. Enfin, dans l’horeca, Valorfrit est un partenaire intéressant. Cette société officiellement reconnue collecte les huiles et graisses de friture. L’indemnité que vous recevez dépend de la distance à parcourir pour la collecte de ces déchets.

… ou les introduire gratuitement dans le cycle

Si vous avez de vieux appareils électriques ou électroniques, vous pouvez vous adresser à Recupel ou à l’un de ses partenaires enregistrés. Lorsque vous achetez ce type d’appareil, vous payez déjà une prime (Recupel) pour un recyclage gratuit s’il s’agit d’un appareil « ménager ». Pour les appareils professionnels, vous devez payer une petite redevance administrative. Attention : la différence entre les deux catégories n’a rien à voir avec l’usage de l’appareil, mais bien avec des critères tels que le poids et la taille.

Quant à vos piles et batteries, vous pouvez les remettre à BeBat, ou les apporter à l’un des 23.000 points de collecte BeBat, dans les petites boîtes jaunes bien connues que l’on trouve en différents endroits, notamment dans les supermarchés.

Vous avez d’autres conseils concernant le recyclage au sein de l'entreprise ? Partagez-les avec d'autres entrepreneurs dans les commentaires ci-dessous !

Confirmer