L’innovation n’anime pas que les start-ups, elle est cruciale pour tout type d’entreprise. Cependant, une structure hiérarchique rigide représente souvent un frein au développement d’un esprit créatif et proactif. Grâce à l’intrapreneuriat, vous encouragez les collaborateurs à devenir des entrepreneurs internes.  

Des initiatives en interne

L’intrapreneuriat est un approche en management qui vise à encourager la prise d’initiatives par les employés au sein d’une organisation, en leur libérant du temps pour qu’ils développent des idées créatives. Profitant des ressources à leur disposition, les intrapreneurs sont moins réticents à prendre des risques et imaginent des projets innovants, bénéfiques à l’entreprise, sur lesquels ils travaillent plus ou moins indépendamment : développement de nouveaux produits ou services, imagination de stratégies plus compétitives ou encore amélioration de processus administratifs ou de l’utilisation des ressources. 

Un temps pour entreprendre

L’entreprise Google, réputée pour son management innovateur (« Google Way of Working »), est une des pionnières de l’intrapreneuriat. Lionel Soccal, Industry Manager chez Google Belux, explique que les dirigeants demandent aux employés de consacrer 20% de leur temps « à des idées créatives, personnelles, non-traditionnelles, qui s’échappent complètement du périmètre strict de leur travail quotidien ». Si vous ne pouvez pas vous permettre d’octroyer autant de temps libre à vos employés, pourquoi ne pas leur proposer de libérer une heure par semaine à la réflexion ? Vous pouvez également rassembler régulièrement vos collaborateurs en équipes multidisciplinaires pour confronter leurs points de vue et ainsi générer de nouvelles idées. 

Un hackathon en interne

Pour favoriser l’émergence de projets innovants dans votre entreprise, pourquoi ne pas organiser, tous les trois à six mois, un vendredi ou week-end intensif avec vos collaborateurs, à l’image des hackathons ? Il s’agirait alors de donner une pleine liberté d’expression à vos employés afin qu’ils génèrent de nouvelles idées, les tester et les développer de façon indépendante tout en restant sous votre tutelle.

Des bénéfices multiples

L’intrapreneuriat bénéficie donc aussi bien à l’entreprise qu’aux collaborateurs. Ceux-ci ont l’opportunité de s’épanouir en développant leurs qualités de gestionnaire de projet, tout en se sentant responsabilisé, ce qui renforce indirectement leur engagement vis-à-vis de l’organisation dans laquelle ils travaillent. A l’inverse, cette même organisation devient plus innovante suite aux idées « out of the box » développées par ses intrapreneurs. 

Marc Henri De Bruyne

Marc Henri De Bruyne

Marc Henri De Bruyne est Professeur de Relations Publiques à la Haute Ecole Libre de Bruxelles, consultant en Communication ainsi que fondateur de l’agence Vademecom et de son réseau Paneuropéen ComUnity.pro. Grand curieux, il possède de nombreuses passions comme l’ornithologie et n’est jamais aussi heureux qu’avec un bon verre de vin dans une main et un cigare dans l’autre.

Confirmer