La créativité est essentielle pour continuer à innover, pour résoudre les problèmes et pour améliorer les méthodes de travail. Voici quelques conseils pour doper la créativité de vos équipes.

Un environnement de travail inspirant

Une sensation d'espace favorise l'inspiration: des volumes aérés, un intérieur agréable, beaucoup de lumière, etc. Prévoyez du matériel tel que tableaux blancs, marqueurs et aimants afin que vos collaborateurs puissent noter leurs idées et les suggestions émises lors de sessions de brainstorming afin de les partager avec leurs collègues.

Une atmosphère détendue est essentielle. Il faut pouvoir se faire plaisir sur le lieu de travail. Celui qui se sent détendu vient plus facilement avec des idées nouvelles et originales.

Le changement aide. Incitez vos collaborateurs à quitter de temps à autre leur bureau et à s'installer dans un environnement différent et neuf. Les activités de team building sont ainsi une excellente manière de stimuler la créativité de vos collaborateurs.

Encourager « l'out-of-the-box »

Un brainstorm (ou remue-méninges) constitue une excellente manière pour lancer de nouvelles idées et de les évaluer au sein d'un petit groupe. Au cours de ces sessions, chaque idée a sa valeur: ne tuez aucune suggestion dans l'œuf, aussi absurde qu'elle paraisse. Toute idée peut en entraîner une autre, peut-être meilleure. Donnez à vos collaborateurs la chance d'avoir voix au chapitre et de poser des questions critiques, sans que les autres se sentent attaqués. Cependant, exposez au préalable le thème de la réunion afin que chacun puisse se préparer au mieux. 

Un groupe trop homogène est néfaste à la créativité. Veillez à assurer une large diversité au sein de votre équipe: impliquez des personnes ayant des expériences de travail, une formation ou un bagage différents. Elles se complèteront. Associez régulièrement des personnes ayant un autre profil lors des sessions de brainstorming ou de nouveaux projets afin d'apporter un regard nouveau. 

Testez des techniques de résolution de problèmes telles que le mindmapping ou la pensée latérale. Le mindmapping consiste en une représentation graphique où l'idée principale est placée au centre. Celle-ci se scinde ensuite en nouvelles idées et des associations ou sous-thèmes émergent lors d'une session créatrice. Dans le cas de la pensée latérale (1), l'objectif est de résoudre un problème selon une méthode non-logique et détournée: le processus de pensée créatif s'en trouve ainsi stimulé. 

Implémentez les nouvelles idées

La pensée créative n'a de sens que si les nouvelles idées sont effectivement traduites en actions concrètes. Si vos collaborateurs ont le sentiment qu'il n'est pas vraiment utile de venir avec des propositions, le risque est en effet grand qu'à l'avenir, plus aucune suggestion ne soit émise. Prévoyez du temps et des ressources pour tester et implémenter les nouvelles idées.

Si une idée est acceptée, il se peut encore qu’au final, les choses tournent mal. La pensée créative est en effet inhérente à la prise de risques. Osez prendre de tels risques et apprenez de vos erreurs.

(1) La pensée latérale est basée sur une structuration nouvelle (et différente) des informations existantes afin de faire surgir de nouvelles informations. En principe, l'être humain est enclin à organiser son processus de pensée selon une ligne la plus droite possible du début à la fin et, en général, en suivant un tracé familier. Si une impossibilité (apparente) surgit durant ce trajet, de nombreuses personnes ont tendance à écarter totalement cette solution et à en rechercher une nouvelle. La pensée latérale vise à poursuivre sur la voie tracée en "supposant qu'elle est possible", ce qui permet d'aller au-delà de la position qui semblait impossible. Jusqu'à ce que des perspectives totalement nouvelles s'ouvrent.

Confirmer