Karine Valy a lancé en 1991 La Bottega, un petit magasin de chaussures de Hasselt qui s'est mué en un concept store de 2.000m². Elle explique comment gérer une entreprise en croissance.

L'audace et la formation pour réussir l'aventure entrepreuneriale

Karine Valy partage son expérience et met l'accent sur l'importance de la formation, de la remise en question et de l'audace !

Défis liés à la croissance

Une entreprise en pleine croissance implique plusieurs défis. Tout d'abord, il s'agit de pouvoir financer cette croissance, même si Valy épingle surtout un autre challenge. "Pour moi, mes collaborateurs représentaient le point d'attention principal. J'avais constaté qu'ils avaient régulièrement une autre opinion, vision ou position que moi-même. Rien de dérangeant en soi, voire finalement inévitable, mais au début certainement, il n'était pas toujours facile de vivre avec cette situation.”

“Depuis peu, nous disposons d'un département RH externe, ce qui constitue certainement une plus-value pour nous. Celui-ci lance régulièrement des initiatives de motivation et des sessions de coaching, ce qui à la fois renforce la motivation des collaborateurs et crée une bonne ambiance. Ainsi, des activités sont régulièrement organisées en dehors des heures de bureau, ce dont je ne peux que me féliciter.”

L'art du lâcher prise

Selon la gérante, entreprendre et croître impliquent également de lâcher prise. "Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas tout contrôler et que vous ne pouvez pas non plus faire tout vous-même. Il est évidemment normal que votre entreprise vous tienne à cœur, mais vous devez apprendre à ne pas tout avoir en main et à déléguer. Pour permettre à votre entreprise de grandir, vous devez vous transformer en manager.”

“Dans cette optique, j'ai suivi différentes formations, notamment au Carl Van De Velde Training Institute. Je m'intéresse également beaucoup à l'épanouissement personnel et à la psychologie.”

“De même, il existe des facteurs externes que vous ne pouvez contrôler. Par exemple, nous sommes en partie dépendants de la météo. Au printemps, en raison des pluies, notre chiffre d'affaires a quelque peu reculé. Mais le mois de juillet, grâce aux soldes et aux conditions climatiques excellentes, a largement compensé ce repli. Cela aussi, c'est croître : oser parfois faire un pas en arrière pour ensuite faire un bond en avant.”

“L'arbre élevé attire le vent”

Il s'agit d'être fort.
“Un autre élément dont il faut apprendre à tenir compte en tant que gérant d'une entreprise en croissance est la critique", poursuit notre entrepreneure. "Vous serez confronté à de multiples remarques et commentaires sur votre gestion et vos décisions. Si ceux-ci émanent de vos clients ou de vos collaborateurs, mieux vaut en tenir compte. Mais vous ne pouvez pas vous laisser distraire pour autant. C'est et cela reste votre entreprise, et vous endossez la responsabilité finale de vos décisions. Il s'agit donc d'être fort, car, comme dit le proverbe chinois, l'arbre élevé attire le vent.”

Aller trop vite n'est pas bon non plus

Enfin, Valy entend encore mettre en garde contre une croissance trop rapide. "Lorsqu'on lance son entreprise, de nombreux éléments 'extérieurs' qui ne font pas partie de votre cœur de métier entrent en ligne de compte, comme les événements de réseautage ou les diverses formations. Lorsque la croissance est très forte, le risque existe d'être totalement absorbé par ces éléments et de ne plus trouver le temps pour gérer son entreprise. Il faut à tout prix éviter ce type de dérive !”

karine valy

Karine Valy

Karine Valy est entrée en 1991 dans le monde de l'entreprise avec l'ouverture à Hasselt d'un petit magasin de chaussures, le 32e de ce type déjà dans la ville. Peu à peu, sa modeste boutique s'est transformée en un concept store de 2.000m2, avec lequel elle a déjà remporté plusieurs prix. Par ailleurs, elle est en tant que Captain du JCI Award Limburgse Jonge Ondernemer, partenaire dans la promotion de l'entrepreneuriat.

Confirmer