Les changements rapides que connaissent l’économie et les technologies offrent aux PME un avantage concurrentiel, explique l’expert en innovation Steven Peleman. En collaborant avec leurs concurrents, ces dernières peuvent notamment s’adapter plus facilement aux changements.

Pourquoi collaborer avec des concurrents ?

« À l’heure actuelle, il est quasiment impossible de disposer seul de toutes les cartes. Pour pouvoir innover ou renforcer votre position, vous devez trouver les bons partenaires dans votre écosystème, c’est-à-dire des partenaires complémentaires. Pourquoi ne rencontreriez-vous pas vos concurrents pour réaliser ensemble des choses que ni eux ni vous ne pourriez faire seuls ? Développer ensemble de nouvelles activités, à la limite des possibilités de chacun et parallèles à vos activités existantes, pour lesquelles vous restez concurrents. »

« Vous répartissez ainsi l’investissement en innovation et les risques liés à la R&D pour pénétrerplus rapidement le marché. Ce sont les principaux avantages de l’innovation ouverte. »

L’innovation ouverte entre concurrents

« Le concept d’innovation ouverte (qui permet de créer et/ou de valoriser des découvertes et des innovations avec d’autres) était déjà à la mode depuis un certain temps, explique Peleman. « Le terme ‘innovation ouverte’ est plus récent que le concept, même si à l’heure actuelle, il est sur toutes les lèvres. Même les grandes entreprises y ont recours malgré leurs budgets R&D gigantesques et font de plus en plus appel à des start-ups concurrentes. » Plusieurs PME en Belgique en ont déjà découvert les avantages : les radiateurs Jaga ont collaboré avec plusieurs fournisseurs pour renouveler leur gamme de produits, Curana (pièces détachées de vélos) a développé en collaboration avec des concurrents des produits qui pouvaient être fabriqués en masse à l’étranger. Avec l’aide de centres de connaissances, Dingens, le fabricant de baromètres bien connu, a cherché et trouvé une solution à la suite de l’interdiction du mercure.

Les risques et les avantages d’une collaboration

Lorsqu’une start-up travaille main dans la main avec des sociétés concurrentes, il y a de grandes chances que, forte de son succès, elle se fasse tout simplement racheter.

Mais ‘l’innovation ouverte’ offre des perspectives aux PME également. « Le plus gros avantage d’une PME, c’est souvent sa grande flexibilité. Dans une conjoncture économique qui évolue vite, cette faculté d’adaptation est un avantage concurrentiel indéniable », explique Peleman. « Collaborer avec de grands concurrents offre en outre à une PME la possibilité d’utiliser des infrastructures et des moyens auxquels elle n’aurait jamais eu accès dans d’autres circonstances. Une situation win-win est donc possible. La PME doit seulement s’assurer de rester maître de la dynamique et éviter que la collaboration ne subisse l’éventuelle bureaucratie d’une grande société.

À la recherche des pièces manquantes

Steven Peleman conseille aux PME de chercher les petites pièces du puzzle qui manquent encore, de préférence à la limite de leurs capacités, ou juste au-delà. Ainsi, une psychologue de Mortsel a transformé son immeuble en cabinets pour plusieurs psychologues spécialisés dans divers domaines. Ce fut une réussite malgré la concurrence.

« Il faut bien faire attention avec qui vous partez à l’aventure et éviter les ‘saboteurs’. L’innovation ouverte est ‘people driven’ : un bon feeling et une vision d’entreprise sont donc indispensables. Idéalement, les partenaires doivent définir à l’avance leurs objectifs et évaluer les coûts afin de savoir si le projet est réalisable. Et une chose est sûre : rien n’est défini et rien ne se déroule jamais comme prévu. Soyez donc à la fois ouvert et flexible. »

Steven Peleman

Steven Peleman

Steven Peleman possède une grande expérience de l’innovation concrète et en tant que chercheur. Il est l’un des membres fondateurs du centre de compétence européen pour l’innovation ouverte www.exnovate.org.

Confirmer