Et si votre entreprise agissait en faveur de l’environnement ? A notre rythme actuel, nous consommons l’équivalent d’une planète et demie pour subvenir à nos besoins en gaz, électricité, papier, etc. Avec des gestes simples et des changements d’habitude, votre entreprise peut contribuer à réduire son empreinte écologique, et ce, tout en agissant en faveur de sa propre performance et réussite. Envie de mettre la main à la pâte pour l’environnement ? Coup d’œil sur 5 pistes !

1. Lancez-vous dans le mouvement zéro déchet

Ce mouvement consiste à fixer des objectifs de réduction des déchets et à lutter contre le gaspillage. En plus de diminuer l’empreinte écologique, le zéro déchet a un impact financier sur le long terme : en économisant 5000 feuilles de papier par an et par travailleur, par exemple, vous pouvez épargner près de 250 euros par personne d’après Bruxelles Environnement.  

Si la diminution des impressions papiers ne vous semble pas directement faisable, commencez par privilégier le papier recyclé, l’impression en mode brouillon ou recto-verso ou encore réutilisez le papier en feuilles de brouillon comme alternative au bloc-notes. Pensez également à réduire vos emballages (optez pour une fontaine à eau plutôt que pour des petites bouteilles en plastiques), à réutiliser vos matériaux (réutilisation des cartons) ou encore à recycler des objets en fin de vie

Un bon exemple est l’entreprise informatique Decos, aux Pays-Bas, qui a fait le pari du « sans papier ». En bannissant les calepins, factures, serviettes et même le papier toilette, l’entreprise permet de sauver un arbre par salarié chaque trimestre selon un article du Soir

2. Optimisez les déplacements

Vous effectuez de nombreux trajets professionnels pour rencontrer des clients ou partenaires ? La prise en compte de vos déplacements, qu’ils soient professionnels ou domicile-travail, est également essentielle dans la réduction de votre impact environnemental.

Optimiser vos déplacements permet de consommer moins de carburant, de diminuer vos émissions de gaz à effet de serre ainsi que d’économiser du temps et de l’argent pour votre entreprise.

Mais pas seulement ! Pensez au télétravail, par exemple, vous pouvez ainsi aussi agir sur le bien-être de vos collaborateurs, moins stressés, ainsi que sur un meilleur équilibre vie privée – vie professionnelle.

Pourtant, permettre à vos collaborateurs de travailler de chez eux n’est pas l’unique possibilité. Pourquoi ne pas promouvoir le vélo en accordant des indemnités kilométriques ou créer une plateforme de covoiturage en interne pour optimiser les déplacements domicile-travail ? Pour vos réunions professionnelles, pensez à recourir autant que possible aux vidéo conférences. Moins de temps dans les transports vous permettra même de vous consacrer à d’autres projets.

3. Optez pour un fournisseur d’énergie verte

Et si votre entreprise passait à l’énergie verte, produite à partir de sources d’énergies renouvelables telles que l’énergie solaire ou éolienne ? Pour cela, sachez que des aides à l’investissement existent. De plus, des récompenses, telles que le Prix belge de l’Énergie et de l’Environnement peuvent offrir à votre entreprise une belle reconnaissance de son engagement écologique au niveau national.

Vous trouverez un aperçu des différents acteurs belges, classés selon leur offre d’énergie verte, sur le site de 

Greenpeace. Une autre possibilité est de faire installer des sources d’énergie renouvelable au sein même de votre entreprise : panneaux solaires, mini-éoliennes ou géothermie sont autant d’alternatives qui s’offrent à vous.

Dans les deux cas, l’idéal est bien sûr d’accompagner ces changements d’une réduction de votre consommation globale d’énergie. Privilégiez alors des ampoules à basse consommation, baissez votre température d’un degré, optez pour des fenêtres à double vitrage ou veillez à bien débrancher vos ordinateurs chaque soir. 


4. Proposez des repas locavores à vos collaborateurs

Vous disposez d’un réfectoire ? Pourquoi alors ne pas proposer un menu exclusivement composé de produits locaux à vos collaborateurs suivant l’idée du locavorisme ? Il s’agit d’un nouveau mode de consommation qui privilégie les aliments produits localement. De plus, une consommation locale vous permet d’intégrer vos collaborateurs de manière concrète dans votre démarche écologique.

Vous n’avez pas de réfectoire mais des sandwichs vous sont quotidiennement livrés ? Choisissez alors des fournisseurs locaux qui adoptent les mêmes valeurs environnementales que votre entreprise.

5. Suivez vos progrès et améliorez-vous grâce à une application mobile

For Good, une application créée par une start-up anversoise, vous encourage à réduire l’empreinte écologique de votre entreprise : elle analyse vos émissions de CO2 et vous conseille sur les manières de les limiter. Adecco, par exemple, a diminué son empreinte de 15% grâce à l’application et à l’adoption de plusieurs des conseils expliqués ci-dessus.

En vous investissant dans de telles actions, vous serez lancé dans une véritable démarche de prise en compte de votre impact environnemental. Votre entreprise dans son ensemble adoptera alors peut-être une consommation responsable ce qui favorisera, à long terme, des initiatives bénéfiques tant à l’environnement qu’à l’image et au développement de votre entreprise.

Confirmer