Facebook, iTunes, Uber, Airbnb, Amazon, banque en ligne, etc. Le consommateur a embrassé le numérique et l'utilise quotidiennement sans réserve. En revanche, les entreprises belges accusent du retard en matière de numérique. Koen De Leus, économiste en chef de BNP Paribas Fortis, explique pourquoi et comment il est essentiel que votre entreprise déploie également une stratégie numérique.

Dans son ouvrage ‘De Winnaarseconomie’ (L'économie gagnante), Koen De Leus explique que l'émergence du numérique et des opérations en ligne estompe toujours plus les frontières physiques. Cette évolution ouvre la porte à des monopoles naturels – songeons à Facebook sur lequel pratiquement tout le monde est actif. "C'est ce que j'appelle l'économie gagnante où les grands qui placent le numérique au cœur de leur stratégie finissent par s'approprier l'essentiel des parts de marché et des bénéfices alors que les autres restent à la traîne", explique l'économiste.

Pour ne pas être définitivement évincée, il est donc crucial que votre entreprise prenne également en compte cette innovation. "Nous faisons désormais face à une nouvelle révolution industrielle dont nous n'avons même pas encore vu la fin du début. La rupture a déjà touché l'industrie de la musique et du voyage et frappe désormais de plein fouet le secteur de la distribution. A terme, chaque secteur d'activité sera affecté. Il sera alors trop tard pour s'adapter : la rupture constitue la seule possibilité !”

Vous êtes vous-même la clé

"En tant que chef d'entreprise, la clé est entre vos mains. Tant que vous ne serez pas convaincu de l'intérêt du numérique, vos collaborateurs n'en seront pas davantage persuadés. Moins vous tarderez à mettre en œuvre une stratégie numérique, plus vous en récolterez rapidement les fruits", dixit encore De Leus. "En l'occurrence, il ne s'agit pas de s'en tenir à un site web avec une boutique en ligne ainsi qu'à une présence sur les réseaux sociaux. Vous devez imposer le numérique à tous les niveaux de votre entreprise afin de pouvoir impliquer les collaborateurs dans la réflexion stratégique. Ce n'est qu'alors que les investissements commenceront à porter leurs fruits. C'est ainsi que, dans l'industrie, des systèmes informatiques et des capteurs peuvent permettre une automatisation poussée. Les données collectées dans ce contexte peuvent être utilisées pour optimiser les processus et proposer au consommateur de nouveaux produits." 

Apprendre toute sa vie

Etre soi-même convaincu n'est pourtant pas suffisant. En effet, vos collaborateurs doivent également être persuadés de l'intérêt d'une approche numérique. Ceci les obligera certes également à s'adapter, mais ils en tireront profit à plus long terme. "Nous devons évoluer vers un système où les collaborateurs continueront à apprendre toute leur vie. Lorsqu'une fonction deviendra superflue, vous devrez donner à l'employé concerné l'occasion de se recycler. Pour en revenir à l'exemple évoqué ci-dessus : l'ouvrier qui commandait des machines peut être formé à devenir technicien de gestion du système informatique. Ce faisant, vous ne serez pas obligé de licencier du personnel, tandis que vous aurez sans doute des équipes reconnaissantes et motivées. Une telle approche exige certes un investissement considérable tant de l'entreprise que de ses collaborateurs."

Fun, fast and easy

"Enfin, adoptez le principe des Angry Birds au moment de lancer un produit ou un service sur le marché", ajoute encore De Leus. "Fun, fast & easy. Faites en sorte que ce soit agréable et rapide pour le client – et de préférence plus facile que chez votre principal concurrent –, et celui-ci vous sera fidèle. Les géants technologiques du style Amazon, Facebook et Google constituent la véritable référence en matière de service pour le consommateur. Vous devez au moins égaler la convivialité qu'ils offrent."

Koen De Leus

Contributeur:

Koen De Leus

Koen De Leus est économiste en chef chez BNP Paribas Fortis. Licencié en sciences commerciales de l’EHSAL, il a été auparavant analyste boursier  et économiste en chef chez  De Tijd, puis senior économiste chez KBC. Il est également l’auteur de trois ouvrages : « Les règles d’or en bourse, « Au pays des vieux » et plus récemment « L’économie des gagnants ».

Confirmer