Dans la vidéo ci-dessous, Jo Caudron présente sa vision sur la transformation numérique. D’ici à 2020+, tous les secteurs subiront l’influence du numérique et, selon le darwinisme appliqué à l’entreprise, ceux qui ne seront pas prêts devront s’adapter ou disparaître ! Nous profitons de l’exposé de Jo Caudron à “The Conference”, un événement consacré à l’innovation pour les entreprises, pour nous concentrer cette fois sur la façon de se préparer au mieux à cette perspective.

L’impact de la transformation numérique sur votre entreprise

Jo Caudron, guru du web et auteur de « Digital Transformation », souligne l’importance de l’ère numérique et recommande aux entrepreneurs d’emboiter le pas du digital.

Rupture numérique: chaque secteur est concerné

Ce ne sont pas les exemples de rupture numérique qui manquent : Spotify a mis le secteur de la musique sens dessus dessous  et Uber a produit le même effet sur le marché des taxis. Ces secteurs existent toujours mais ils sont réinventés par de nouveaux acteurs. “Chaque secteur devra se réveiller car les règles du jeu changent. Des startups avec de nouveaux business models commencent par attirer essentiellement des early adopters*, mais atteignent soudain une masse critique suffisante : les préférences du client changent et la roue tourne… Prenez votre propre cas : comment payerez-vous d’ici 5 ans ? Avec une carte de banque ou avec Apple Pay par exemple ?

Face à un tel niveau de rupture, c’est souvent la panique ou le déni : on ne veut pas voir l’importance de ce qui se passe parce qu’on ne comprend pas la dynamique de la rupture : il se passe trop de choses en trop peu de temps et, pour de nombreux dirigeants d’entreprises (et de nombreuses entreprises), c’est trop difficile à comprendre et à gérer. Mais si vous vous y prenez à temps et que vous êtes bien accompagné, la transformation qui est la conséquence de cette rupture est bénéfique et ne constitue pas nécessairement un drame. Même si vous avez un plan, le mettre en œuvre sera certainement passionnant !

Réagir à la rupture numérique

  1. Soyez sans cesse à l’affut des indices d’impact, même les plus petits indices qui semblent n’avoir aucun impact à première vue  car ils sont nombreux: qu’est-ce qui change ? Comment ? Qui sont les acteurs ?  Souvent, ce sont des choses qui vous font dire “Ce n’est quand même pas possible?”, “Mais ce n’est pas conforme ?”, etc.

  2. Remettez votre business en question : quel est l’impact sur vos affaires? A quelle vitesse le changement m’affecte-t-il ? Ai-je les gens et les moyens nécessaires pour assumer le changement ? Par exemple, une marque vend directement aux consommateurs : comment pouvez-vous réagir ?

  3. Quelle est votre vision ? Croyez-vous dans un avenir où vous avez encore un rôle à jouer ? Ce rôle sera-t-il différent ? Est-ce un avenir dans lequel vous croyez ?  Ce sera difficile d’y arriver, mais le voulez-vous vraiment ?

  4. Elaborez une stratégie : qu’allez-vous faire demain et surtout, que pouvez-vous déjà faire aujourd’hui ? Il ne suffit pas de devenir ‘numérique’ et de se moderniser. Il faut (se) transformer parce que votre business model classique est menacé et que vous devez l’adapter.

  5. C’est pourquoi le leadership numérique est important – et cela non seulement en termes de connaissance technologique, mais aussi en essayant d’identifier comment gérer votre entreprise et quelle perspective donner à vos collaborateurs sur ce nouveau terrain de jeu qu’est le numérique.

Transformation numérique : conduite par une minorité

Ne pensez surtout pas : “Ce n’est pas pour demain, les gens sont lents et la majorité ne voudra pas ce changement” (ex. conserver le journal au format papier). Mais ce n’est pas la majorité qui change le monde : c’est une minorité importante qui mène la danse de la transformation. N’attendez pas trop longtemps avant de réagir. Combien pouvez-vous vous permettre de perdre avant que cela fasse mal ?  10%, 30% ? Pour prendre les rênes de la transformation numérique de votre entreprise, trois  conditions doivent être remplies :

  1. Mentalité: croire que le monde, votre secteur, votre entreprise changent
  2. Ressources: si vous êtes convaincu que le monde change, vous trouverez bien les moyens
  3. Mandat: une partie de votre entreprise peut-elle accueillir une nouvelle idée, sachant que vous devrez sans doute vous séparer d’une partie de votre personnel ou supprimer une business unit ?

Tôt ou tard, votre secteur, et donc votre entreprise aussi, seront frappés par la vague du numérique. Alors vous avez deux options: soit vous changez de business model, soit vous risquez d’être emporté. Comme Jo Caudron le dit : ce ne sont pas les plus forts ni les plus malins qui survivront, mais ceux qui auront su le mieux s’adapter.

*Terminologie utilisée pour indiquer si quelqu’un commence à utiliser un produit ou une technologie donné avant (innovateurs), en même temps (early & late majority) ou après (laggards) que la masse le fasse.

Jo Caudron

Contributeur:

Jo Caudron

Jo Caudron est passionné de technologie et de médias. Il a plus de 20 ans d’expérience dans le monde en ligne et a fondé plusieurs sociétés web. Il est aussi l’auteur du livre Digital transformation.

Confirmer