Le vintage est en vogue. Songeons à tous ces magasins, pop-up stores et autres marchés où vous pouvez vous procurer des vêtements que l'on portait voici plusieurs décennies. Mais le phénomène ne se limite pas aux vêtements. Kat Vereeken, cofondatrice du magasin (en ligne) de meubles vintage My Ex Boyfriend, nous raconte son histoire.

Le concept de My Ex Boyfriend

J'ai toujours eu un faible pour les belles choses authentiques. J’ai le coup de foudre pour un objet qui a une âme, le créateur importe peu. J’avais également remarqué que mes amis étaient très intéressés par les meubles de mon appartement et qu’ils se lassaient des produits vus et revus des grandes enseignes de magasins de meubles. Nous préférions une armoire ou un bureau de caractère et unique en son genre.   

Afin de donner suite à mes propres constatations, mon partenaire et moi avons décidé voici quatre ans environ de lancer un magasin de meubles vintage. A l'époque, comme presque tous les magasins existants affichaient la mention 'vintage' dans leur nom. Nous voulions quelque chose de plus original et pensions qu’il était important de tout de suite trouver un nom qui resterait pour notre entreprise. Après avoir entendu une chanson à la radio, nous avons décidé que « My Ex Boyfriend »était un chouette nom qui accrochait bien. La chanson raconte que l'ex de l'un devient ensuite le conjoint de l'autre. Bref, ce dont une personne ne veut plus peut très bien être apprécié par une autre. Et qui plus est, notre activité est écologique et pose moins de contraintes sur l'environnement.

S'imposer comme un magasin de meubles connu

Dans un premier temps, nous avons visité de très nombreux marchés aux puces et sites web de seconde main afin d'y dénicher de beaux meubles, en ne retenant que les pièces authentiques et remarquables. Plus notre magasin et notre boutique web sont devenus populaires, moins nous devions chercher nous-mêmes. Désormais, les gens nous contactent spontanément parce qu'ils ont des objets intéressants et/ou qu'ils n'utilisent plus dans leur grenier.

De l'importance d'une histoire

Je donne la priorité à des meubles qui ont une histoire. Une armoire qui a été un cadeau de mariage et a été utilisé durant 50 ans par le couple, n'est-ce pas merveilleux? C'est ce type de meubles dont je peux vraiment tomber amoureuse, et nos clients aussi manifestement. Lorsqu'ils s'intéressent vraiment à un meuble, nous leur donnons volontiers l’histoire derrière, ce qui suscite de nombreuses réactions positives. Les gens semblent vraiment beaucoup apprécier ce type d'initiatives car ils reviennent souvent. Parfois, je les appelle même personnellement lorsque je pense avoir trouvé un meuble qu'ils pourraient aimer!

Katrien Vereeken

Katrien Vereeken a d'abord acquis plusieurs années d'expérience dans le secteur culturel, plus particulièrement dans l'organisation de festivals de musique et de concerts. Ce faisant, elle s'est également familiarisée avec les médias sociaux, ce qui lui est venu à point dans la gestion de son affaire My Ex Boyfriend qu'elle a lancée en 2012 avec un partenaire.