On les appelle « personnes du 3e âge », « aînés » ou encore « seniors ». Loin des chiffres et autres clichés liés au vieillissement de la population, ces consommateurs d’une autre génération sont devenus acteurs à part entière d’une nouvelle économie. Pour en parler, la parole est donnée à Vincent Leroy, qui a lancé Neveo, plateforme de communication intergénérationnelle.

Savoir combler un certain gap

Avec le temps, un écart peut se creuser entre les générations. De plus, par leur âge plus avancé ou leur état de santé plus fragile, nos aînés deviennent plus sédentaires et se retrouvent moins orientés vers le monde extérieur ainsi que ses nouveautés.

Par exemple, les nouvelles technologies et réseaux sociaux ne sont pas adaptés aux personnes âgées. Vincent Leroy a pu le constater à titre privé: « Alors que j’allais vivre un an à l’étranger, j’avais offert une tablette à mon grand-père pour pouvoir rester en contact avec lui, mais il avait chaque fois besoin de l’aide de mon petit frère pour s’en servir et interagir. Or, il adorait recevoir des nouvelles et des photos de ma part.». Cela lui a donné l’idée de développer une plateforme de communication intergénérationnelle, avec les outils propres à chacune de ces générations.

Cerner les spécificités du marché du 3e âge

Pour toucher les « quatre fois vingt », il importe de :

  • Respecter leur désir d’autonomie ;
  • Faire en sorte qu’ils puissent garder leurs habitudes et modes de communication (ils sont souvent réfractaires au changement, y compris technologique) ;
  • Garder à l’esprit que ce qui était évident et acquis à un certain âge ne l’est plus ensuite ;
  • Privilégier la simplicité ;
  • Répondre à leur quête de bien-être,de sécurité et de bonheur.

Dans le cas de la plateforme de communication intergénérationnelle Neveo, chacun de ces points est pris en compte. Et la valeur ajoutée de ces services réside dans le fait que la personne âgée est le bénéficiaire, alors que la famille s’occupe de tout.

Privilégier les contacts humains

Cette génération mâture a ses foires et salons propres, une presse spécialisée ou encore son université du 3e âge et autres formations.

Avec pour objectif d’aider à vieillir plus confortablement mais aussi à échapper à l’isolement. Vincent Leroy le confirme : « Nous visons toutes les personnes âgées désireuses de recevoir plus de nouvelles de leur famille et de maintenir des contacts humains, autrement dit la majorité d’entre elles. Nous ne sommes pas dans une niche et il y a une réelle demande».

Ce désir de rapprochement des individus voit naître de nouveaux modèles, comme l’habitat-kangourou, un nouveau modèle d’hébergement. Le principe : sous un même toit, vont vivre une personne âgée et un jeune ménage. Il en résulte non seulement une économie substantielle en termes de loyers, mais aussi une relation sécurisante et à valeur humaine ajoutée. 

Tendre vers une silver économie ?

Plutôt que de parler des personnes âgées en termes de coût à la collectivité, c’est l’occasion de considérer celles-ci comme moteur d’une nouvelle économie, avec une opportunité de croissance et une source de création d’emplois. Les pistes d’investigation de ce marché du 3e âge ne manquent pas : « La population vieillit et les places en maison de repos sont de plus en plus difficiles à trouver. Une multitude de solutions restent à développer pour favoriser une vie à domicile agréable et sereine. De nombreuses entreprises peuvent en effet trouver leur place dans cette ‘silver économie’. Il y a de l’avenir ».

Avec à la clé, de nouveaux métiers, voire de réelles opportunités entrepreneuriales. En plus des professions de type soins de santé, pensons à tout ce qui est services à la personne, technologies de sécurisation et de mobilité. Dans le cas de Vincent Leroy, cela a même été l’occasion d’une reconversion : issu du génie civil, il a quitté le secteur du bâtiment à l’international qui l’employait pour fonder Neveo. Aujourd’hui, il entend développer le service smart-TV à domicile. L’idée ? Mettre à disposition des personnes âgées une « chaîne zéro » sur laquelle elles pourront visionner les photos de leur famille. 

Vincent Leroy

Contributeur:

Vincent Leroy

Vincent Leroy est cofondateur et CEO de Neveo. Depuis 2014, cette startup a pour mission de reconnecter les aînés à leur famille grâce à une plateforme de communication intergénérationnelle.

Confirmer