La géolocalisation est une tendance qui fait écho à la forte croissance du nombre d'appareils mobiles et qui permet de localiser 'exactement' un smartphone, une tablette ou un laptop.

Pour les utilisateurs, il s'agit là d'une bonne manière d'utiliser leur appareil comme un GPS, de consulter la météo ou de communiquer leur position à leurs amis.

Désormais, de très nombreuses applications font appel à cette technologie. Car outre le GPS, Sarm, TripAdvisor et Facebook utilisent aussi la géolocalisation de votre appareil. Cette solution permet d'offrir à l'utilisateur une expérience personnalisée et de lui proposer nombre de fonctions supplémentaires.

Ainsi, les petits indépendants peuvent encourager les visiteurs à s'enregistrer eux-mêmes (le cas échéant via une appli maison). Ce faisant, ils stimulent non seulement la diffusion de commentaires, mais transforment ces clients en ambassadeurs[1] de leur marque qui recommandent le magasin ou le restaurant à leur cercle social. Cette communication word-of-mouth[2] peut être très forte et renforce la notoriété[3] de la marque.

En outre, elle permet à ces commerçants de bâtir une relation personnalisée avec leur clientèle. Grâce à cette technique, ils connaissent leurs clients, la fréquence de leurs visites, les réactions qu'ils publient, etc. Sur cette base, ils peuvent envoyer des promotions ciblées.

Cependant, la géolocalisation a aussi son revers. Ainsi, Big brother resurgit lorsque chaque déplacement est recensé. Il existe des applications qui ne font apparemment rien avec les données de géolocalisation, mais qui stockent pourtant ces informations. De même, le phénomène peut engendrer une surabondance de messages commerciaux envoyés au client.

Naguère encore, l'utilisateur d'un smartphone contrôlait largement sa géolocalisation (communication pull), mais les marketeurs commencent désormais à l'utiliser pour communiquer des informations aux utilisateurs (communication push). Les beacons[4] ou ibeacons en sont la parfaite illustration. Ils permettent en effet d'envoyer aux utilisateurs de smartphones des promotions relatives à des produits ou des magasins en fonction de leur endroit exact (avec une précision de quelques mètres).

En tout état de cause, une stratégie claire s'impose dans l'utilisation de la géolocalisation afin de pouvoir communiquer en toute transparence avec ses clients sur son utilisation et sur les avantages qu’elle offre.





[1] Les Brand Advocates ou ambassadeurs d’une marque sont des clients ou des personnes qui se montrent enthousiastes à l'égard d'une marque ou d'un produit. Comme ils en parlent de manière positive, ils encouragent indirectement leur entourage à utiliser ce produit ou cette marque.

[2] La communication word-of-mouth est comparable à la publicité de bouche à oreille. Cette forme de communication revêt un fort impact dans la mesure où elle s'appuie sur une relation de confiance entre les interlocuteurs.

[3] La notoriété (brand awareness) est le degré de renommée d'une marque. Plus une marque est reconnue par un nombre élevé de gens, plus sa notoriété est grande. Et plus la notoriété est grande, plus la marque est connue.

[4] Les beacons sont de petits émetteurs électroniques qui envoient un signal via Bluetooth pouvant être capté par les téléphones mobiles situés à proximité. Le beacon peut alors « demander » au téléphone d'ouvrir une page web via une connexion 3/4G ou WiFi avec le smartphone.

Kristof Drossaert

Contributeur:

Kristof Drossaert

Kristof Drossaert est passionné de communication numérique. En qualité de stratège numérique chez DigitasLBi, il est toujours à l'affut des nouvelles tendances (numériques) afin de les analyser d'un œil critique. Par ailleurs, il s'efforce de transmettre ses connaissances comme professeur à la Karel De Grote Hogeschool d'Anvers et comme orateur lors d'événements.

Confirmer