Le 13 juin dernier, The Circular Hub a lancé le programme Circular Kickstart, premier accélérateur circulaire en Flandre ! Ce programme est le premier parcours de starter du genre, focalisé sur l’entrepreneuriat et les projets liés à l'économie circulaire. Les candidats à l'accompagnement peuvent proposer leur projet jusqu'au 9 octobre. Texte et explication par le cofondateur Dimitri Strybos.

Les limites de l’économie linéaire

« Notre économie actuelle, linéaire, est indéniablement confrontée à des défis colossaux : des tonnes de déchets et de plastique, une pénurie croissante de certaines matières premières et les hausses de prix  qui l’accompagnent, sans oublier bien sûr le réchauffement climatique. Celui-ci est surtout lié à notre mode de consommation énergétique, mais pas seulement : des études montrent qu’environ 60% de nos émissions de CO²  proviennent de l’exploitation, du transport et de la production de matières premières et de marchandises. L’économie circulaire apporte une réponse à pas mal de ces problèmes : en réutilisant des produits et des matériaux comme matière premières, non seulement on élimine les déchets, mais on réduit aussi dans une large mesure les coûts et la consommation énergétique en créant de nouvelles chaînes de valeur. Le but ultime est de parvenir à un cycle où tous les matériaux conservent au maximum leur valeur par le biais du recyclage ou de la réutilisation, afin qu’il n’y ait plus du tout de déchet ».

« La notion d’économie circulaire s’inscrit en outre dans le cadre de l’évolution d’un modèle basé sur le produit vers un modèle basé sur le service : l’émergence de ce nouveau modèle – axé sur l’usage plutôt que la possession – s’affirme de plus en plus. Il suffit de songer par exemple à l’économie de partage, avec les voitures partagées, les vélos partagés, les trottinettes électriques que l’on voit apparaître partout dans les villes … ».

De l’idée au modèle économique rentable

Dans de nombreuses sociétés, l’entreprenariat circulaire fait donc partie de la stratégie de long terme. Ces entreprises sont conscientes des limites  du système existant et de la nécessité qui en découle de concevoir des formes d’entreprenariat plus écologiques, plus durables et davantage orientées vers le futur. « Dans la pratique pourtant, cette réorientation est encore souvent assez limitée et se cantonne à des niches, avec des expériences et tentatives menées à petite échelle plutôt que de véritables transformations. Ce qui peut se comprendre car il n’est pas simple de changer de modèle économique ; cela demande du temps, des moyens et des efforts ».

La situation est différente pour les starters, qui peuvent dès le départ orienter leur activité et opter pour un modèle circulaire. Pour les aider, The Circular Hub lance, en collaboration avec BNP Paribas Fortis et une série d’autres partenaires, The Circular Kickstart, le premier accélérateur circulaire de Flandre. Le but est d’aider les starters ou prestarters à développer leur idée d’entreprenariat circulaire et à le convertir en un modèle économique rentable pour qu’ils puissent commercialiser leur produit ou leur service. « En Belgique il existe de nombreux programmes d’incubateur et d’accélérateur, mais presque aucun d’eux ne cible spécifiquement l’entreprenariat circulaire.  Pourtant, pour réussir dans l’entreprenariat circulaire, il faut bien plus que des compétences générales d’entrepreneur : il faut mettre sur pied un modèle circulaire sur le plan économique et de la rentabilité, il faut organiser une chaîne de valeur circulaire, il faut aussi trouver les bons partenaires … ». En proposant une combinaison de thèmes circulaires et de thèmes généraux nous préparons les (pre)starters à se lancer dans l’économie circulaire dans les meilleures conditions de réussite.

Principale condition pour participer au programme : une idée économique avec un enjeu circulaire et un potentiel de rentabilité.

Les starters, source d’inspiration pour acquérir une mentalité circulaire

Concrètement, le programme s’étale sur huit mois et repose sur quatre piliers : 

  1. Kickstart Class: durant ces sessions collectives, on acquiert peu à peu les bonnes compétences pour entreprendre en utilisant des outils et des méthodes directement applicables. Ces sessions comportent également des scénarios pratiques pour des starters circulaires plus avancés et des séances de feed-back, à la fois entre les participants  et avec des experts. 
  2. Conseil individuel : nous sommes actuellement occupés à mettre sur pied un pool d’experts en thèmes liés à l’économie circulaire et à l’économie en général. Les participants peuvent choisir de quel expert ils souhaitent recevoir des conseils interpersonnels.
  3. Mentorat: pour cette partie, chaque starter est ‘associé’ à un entrepreneur expérimenté qui va le coacher et jouer le rôle de caisse de résonnance durant une réunion mensuelle de mentorat.
  4. Coworking: durant le programme, nous proposons aux participants un espace de coworking au Balenmagazijn sur le site UCO, en partenariat avec la ville de Gand. Durant huit mois, les dix starters peuvent travailler ensemble à leurs projets. Comme il y a aussi beaucoup d’autres entreprises sociales sur le site UCO, nous misons sur une fertilisation croisée entre les différentes parties en présence.

« L’entreprenariat circulaire n’en est qu’à ses premiers balbutiements. C’est pourquoi le besoin d’échange d’expériences est énorme. L’échange de connaissances doit venir non seulement des coaches et des experts mais aussi d’autres entrepreneurs circulaires. À cet égard, BNP Paribas Fortis est un partenaire très intéressant pour nous car non seulement il nous apporte son savoir-faire financier, mais il nous ouvre aussi son réseau d’entrepreneurs. C’est dans la diversité et la complémentarité de nos onze partenaires, apportant chacun leur propre expertise, que résident la force et la plus-value de notre programme. Avec eux, nous pouvons mettre les starters sur la bonne voie pour initier un véritable changement de mentalité axé sur la création d’une économie circulaire, et ainsi, inspirer d’autres entreprises ».

Strybos

Dimitri Strybos

Dimitri Strybos est titulaire d’un master en sciences culturelles comparatives et d’un master en sciences de l’environnement respectivement des universités de Gand et d’Anvers. Après ses études, il a travaillé chez OVAM; en 2017 il est devenu Facilitator Circulaire Economie chez Vlaanderen Circulair. Avec Mieke Pieters, initiatrice et fondatrice du Circular Hub, il est à l’origine de Circular Kickstart, un accélérateur pour (pre)starters dans l’économie circulaire en partenariat avec BNP Paribas Fortis notamment.