Afin de financer son entreprise en développement, différentes solutions de financement public comme privé sont disponible pour tout entrepreneur. Après avoir détaillé les financements possibles au stade de lancement d’un business, Emmanuel Calay, International Finance Manager à la Sofinex (filiale du Groupe Sowalfin) aborde les financements qui feront passer votre entreprise au niveau supérieur. 

Croître avec toujours plus d’effet de levier

S'il existe de nombreuses initiatives pour épauler les start-ups et entreprises dans la création et le développement de leurs activités,  on note une absence d’écosystème d’accompagnement au stade dit de scale-up (phase d’hyper-croissance). En effet, l’offre du capital à risque belge est abondante mais fort fragmentée, or les scale-ups ont souvent des besoins de capitaux entre 10 et 100 millions… D’où cette initiative au niveau fédéral (Société fédérale de participations et d'investissement) de lancer un fonds dédicacé aux scale-ups afin de renforcer la force de frappe des fonds belges. Un nouvel écosystème d’accompagnement a donc vu le jour : scales-ups.eu.

Au stade de la croissance de l’entreprise, l'entrepreneur peut faire appel à différentes solutions :

  • En public : compter sur les mêmes acteurs selon la taille de l’entreprise et des projets. A ceux-ci s’ajoute la filiale Novallia, qui s’adresse aux entrepreneurs qui ont des projets d’innovation, d’éco-innovation et de nouvelles technologies de la transition énergétique à financer ;
  • En privé : en plus des banques, 1er acteur du financement privé, s’appuyer sur des fonds d’investissement. A ce stade, l’effet levier se renforce tandis que le risque, lui, diminue.

Financer son déploiement à l’international

Par international, on entend déjà la France, premier marché des exportateurs wallons ou encore l’Allemagne. Qu’il s’agisse de financer la création d’une filiale, une joint-venture, une croissance externe à l’étranger, une stratégie d’internationalisation, etc, l’entrepreneur peut :

  • En public : s’adresser à la Sofinex, qui a pour mission de financer l’internationalisation des entreprises wallonnes. Dans le cas de projets de grande taille (> à 1M €), c’est plutôt du ressort de la SRIW (Société Régionale d'Investissement de Wallonie);
  • En privé : obtenir le soutien des banques et éventuellement de fonds d’investissement.

Continuer d’investiguer des pistes et renforcer le tissu économique

Emmanuel Calay résume : « Ces diverses sources de financement publics jouent un effet levier important auprès des banques et autres investisseurs privés avec pour objectifs : la création d’emplois et l’essor de la Wallonie. Ces aides du Groupe SOWALFIN sont donc précieuses pour nos PME, qui composent le tissu économique wallon à raison de 80% des entreprises en activité ». (Source : « Etudes sur la situation de l’entreprise », de l’UWE, 2017).

Emmanuel Calay

Emmanuel Calay

Issu du secteur bancaire, Emmanuel Calay est, depuis 2004, International Finance Manager à la Sofinex. Au sein du Groupe Sowalfin, partenaire financier des indépendants et PME, la filiale Sofinex a pour mission le financement de l’internationalisation des entreprises wallonnes.