Après des années d’étude en médecine générale, vétérinaire ou en dentisterie, ça y est : vous avez enfin obtenu votre diplôme ! Mais que faire maintenant ? Devrais-je ouvrir mon propre cabinet ? Mais que dois-je faire pour cela ? Et comment m’en sortir financièrement ? Kim Bauwens, Community Manager Medical chez BNP Paribas Fortis, vous en dit plus sur l’accompagnement que la banque propose aux starters du monde médical.

Une lacune dans les formations médicales

Durant leurs études, les médecins in spe bénéficient d'une préparation méticuleuse aux aspects médicaux de leur métier. Pourtant, il ressort de nos contacts avec les étudiants que la formation comporte une lacune importante en ce qui concerne le domaine financier pratique. Les jeunes médecins fraîchement diplômés quittent l'université avec de bonnes connaissances médicales, mais quant à lancer concrètement leur carrière, c'est le flou qui règne. Aussi avons-nous décidé au sein de la banque d'étudier une formule d'accompagnement adéquate.

MedSchool : séances d'information pour étudiants

La réflexion a débouché sur ce que nous appelons chez BNP la « MedSchool » : des séances d'information de deux fois deux heures pour prodiguer aux étudiants un maximum de renseignements utiles. Nous organisons ces sessions au début ou à la fin de l'année académique, en fonction des préférences des étudiants, et toujours en concertation avec les universités et les associations estudiantines. Les questions abordées sont multiples : 

  • Aspects pratiques et formalités : que dois-je faire pour ouvrir un cabinet ? Par exemple demander un numéro de TVA, une attestation pour conserver des médicaments…
  • Principes économiques de base : comment lire un bilan ? Quels sont mes charges et mes produits, qu'est-ce que je gagne vraiment ?
  • Financement : comment financer mon cabinet ? Et ma maison, ma première voiture ?
  • Fiscalité : combien d'impôts dois-je payer, et comment ? Puis-je comptabiliser des frais, et si oui, lesquels ?
  • ...


Nous avons aussi des partenariats avec des associations professionnelles, et nous sommes présents aux salons comme Expovet et Vétérinexpo pour toucher directement les étudiants.

Soutien à l'ouverture d'un cabinet

Lorsque des étudiants décident d'ouvrir leur propre cabinet une fois le diplôme en poche et de travailler avec nous, nous leur attribuons un Conseiller banque d'entreprises – expert médical, qui sera leur interlocuteur fixe. Le conseiller doit obtenir un certificat spécifique et suivre chaque année un complément de formation, par exemple des journées spécialement consacrées aux problèmes que les médecins peuvent rencontrer dans l'exercice de leur pratique. Il suffit de songer à la TVA des dentistes, actuellement en discussion. Nous faisons appel sur ce plan à l'expertise d'un fiscaliste. Le conseiller apporte au starter des suggestions et des bonnes pratiques concernant les différents aspects du lancement d'une activité : quelle forme juridique choisir, comment collaborer au sein d'un cabinet de groupe, comment bien gérer la fiscalité…

Le conseiller aide aussi le starter à élaborer un plan de financement flexible, spécialement adapté au secteur médical. Par ailleurs, le conseiller reste en contact étroit avec le starter, par e-mail ou autrement, pour pouvoir l'informer et l'assister dans le cadre des thèmes d'actualité. Enfin, chaque fois que c'est possible, nous aiguillons nos interlocuteurs vers des partenaires comme AG Insurance.

Dans un prochain article, nous aborderons l'accompagnement que BNP Paribas Fortis offre aux starters non-médicaux - à suivre!

Kim Bauwens

Kim Bauwens

Kim Bauwens possède un diplôme de bachelier en finance et assurances de la PXL. Arrivé en 2006 chez BNP Paribas Fortis, il y est actuellement Community Manager Medicals.