Les générations d’entrepreneurs et les années se succèdent mais la priorité reste la même : trouver les meilleurs conseils pour votre projet d’entreprise. En 2018,vous avez à nouveau été nombreux à vous intéresser aux articles de Bizcover. Calcul de votre salaire en tant qu’indépendant, rédaction de votre business plan, subtilités de la TVA ou encore conseils pour la conception de votre site web... Petit « best of » des sujets Bizcover qui vous ont le plus plu en 2018.

Calculer votre salaire d’indépendant

Lorsque l’on est starter, il n’est pas toujours évident de se faire une idée de son propre salaire ni de savoir comment gérer son argent. Il ne faut pas hésiter à faire appel à des experts, tels que les comptables. Il existe une règle d’or : « La moitié de vos revenus bruts doit rester en net ». En effet, environ la moitié de votre salaire brut servira à payer votre TVA, vos cotisations sociales ainsi que vos impôts. Comme ces paiements seront répartis sur toute l’année et non pas prélevés mensuellement, il est primordial d’avoir une vision d’ensemble et à long terme de votre salaire en tant qu’indépendant.

7 étapes pour construire votre entreprise

La création d’une entreprise doit se faire selon certaines conditions. Si vous répondez à celles-ci, vous pourrez ensuite vous lancer en 7 étapes :

Les 7 piliers d’un bon business plan

Faire un business plan n’est pas lié à l’expérience ou au manque d’expérience. C’est indispensable quel que soit le projet. Le business plan sera la clé de voûte de votre projet. Il repose sur 7 piliers :

  • le marché auquel vous allez adresser votre produit ou service : en quoi en quoi consiste-t-il ? Quelle est sa taille ? ;

  • votre groupe-cible : à quoi ressemble votre client-type ? ;

  • votre zone d’influence : allez-vous travailler au niveau local, national ou international ? ;

  • votre concurrence : quelle est votre valeur ajoutée par rapport à celle-ci ? ;

  • votre politique prix ou pricing : combien vos clients sont-ils prêts à payer pour acquérir vos produits ou faire appel à vos services ? ;

  • le financement de votre projet : allez-vous opter pour le 3F, le crédit bancaire, le crowdfunding, le microcrédit ? ;

  • le timing : est-ce le bon moment pour vous lancer ?

TVA : une matière subtile et très variable

En tant qu’indépendant, si vous vous situez au milieu de la chaîne achats-ventes, vous n’aurez pas à supporter la TVA : elle sera payée d’une part et due de l’autre. Ensuite, selon le type d’assujetti et la nature des opérations que vous aurez à effectuer, vous verrez varier votre droit à la déduction fiscale. Les starters dont le chiffre d’affaires ne dépasse pas 25 000 euros pourront, quant à eux, opter pour le régime de la franchise. Tout ceci étant très subtil, n’hésitez pas à faire appel à des experts de la TVA afin de ne vous exposer à aucune amende ou autre pénalité due à votre méconnaissance en la matière.

Le digital est devenu incontournable au sein des entreprises

Dans ce monde numérique, pratiquement chacun des aspects de votre métier - et même de votre vie - est passé, ou appelé à passer, en mode digital. Starters comme entrepreneurs « seniors » ont tout à gagner à développer leur business en mode 2.0. Deux options sont possibles : faire appel à des professionnels du digital, ou se former soi-même et autant que possible à cet aspect du métier. Le web regorge heureusement de bonnes adresses de professionnels du Net (freelancers, agences, etcetera) ou encore de formations afin de vous rendre digitalement autonome. N’hésitez pas non plus à créer de la valeur au sein même de votre entreprise en formant l’un de vos collaborateurs aux bonnes pratiques du web.

Comme vous pouvez le constater, les sujets business ont eu la cote en 2018. Bizcover ne manquera pas de vous en faire découvrir de nouveaux en 2019.