On les appelle « bureaux alternatifs », « bureaux satellites » ou encore « espaces de travail flexibles ». Le nom varie, ainsi que le format, mais tous désignent une même réalité : les NWOW (New Ways of Working), avec pour pilier le coworking. William Willems, Regional General Manager Belgique & Luxembourg de Regus, leader mondial des espaces de travail flexibles, explique cette nouvelle expérience du travail, ainsi que ses atouts.

Réfléchir autrement

Les versions et formules des espaces de travail flexibles varient : flagships, bars, business centres, centres express dans les gares et autres écosystèmes où le temps peut être optimalisé et les individus, comme les idées, peuvent se croiser… Ces NWOW connaissent un boom lié aux changements de paradigme. William Willems confirme : « A chaque crise, on enregistre une augmentation de la demande d’espaces de travail flexibles. Car c’est lors des crises que les individus se remettent le plus en question. Ils réfléchissent autrement, y compris sur leur façon de travailler et les coûts associés. Et cela s’intensifie ».

Les raisons d’être de ces NWOW ?

Parmi les principaux vecteurs de toujours plus de flexibilité : 

- les nouvelles technologies : grâce à celles-ci on est capable aujourd’hui de travailler de n’importe où

- un changement économique : le contexte est plus concurrentiel et globalisé ; tout y est plus rapide, plus court (les circuits comme la durée de vie des produits) 

- la tendance à l’auto-entrepreneuriat : comme on vend difficilement depuis son garage, ces nouveaux métiers requièrent des lieux où être efficaces, créatifs, tout en trouvant une communauté d’affaires

- la problématique mobilité : c’est un facteur de démotivation du collaborateur mais aussi de perte de productivité. Cela peut vite devenir préjudiciable tant au travailleur qu’à l’entreprise

le bonheur au travail : il faut savoir offrir au collaborateur la flexibilité, gage de son épanouissement au travail

- les générations Y et Z ne travaillent plus comme leurs parents : ils ne veulent plus posséder à tout prix et recherchent plus d’interactions

De la flexibilité pour tous

Les motivations et profils de ceux qui ont opté pour les NWOW ne manquent pas. Exemples :

Evelyne Gusken (SciBASICS) : « Tant pour ma TPE que mes enfants, c’est la formule idéale. Avec l’intention de développer en famille mon entreprise à l’étranger dans un an, je ne me voyais pas signer un bail pour 3 ans. Le centre d’affaires de Jambes où je travaille est aussi convivial que facile d’accès, près de l’autoroute. Et cela aussi pour mes clients ».

William Willems (Regus) : « Nous avons réalisé une étude afin de connaître les raisons pour lesquelles ce genre d'espaces serait apprécié. Entre autres, avoir un espace de travail à 10 minutes de chez soi arrangeait particulièrement un de nos clients dont l'épouse était handicapée. En plus de bien séparer le pro du privé, cela lui permettait de revenir à la maison, en cas de nécessité et dans les meilleurs délais et ainsi de trouver le bon compromis, sans avoir à changer quoi que ce soit dans sa carrière ni à déménager ».

Retrouver du temps et des moyens

Il n’y a pas vraiment non plus d’entreprises ni de cœurs de métier types pour les NWOW. William Willems le confirme : « Les espaces de travail flexibles sont souvent assimilés aux startups ou aux ‘travailleurs nomades’. Ce n’est pas le cas. Ce mode de travail convient à toute personne en demande de flexibilité, rationalisation de son parc immobilier ou d’un accès accru à d’autres marchés. Les coûts liés à l’utilisation d’un poste de travail et affectation des locaux ou encore les frais d’aménagement et d’entretien peuvent considérablement grever le budget d’une entreprise. Mieux vaut avoir une réflexion à ce sujet. Qui plus est, outsourcer, cela signifie aussi retrouver du temps et des moyens pour son métier ».

Ces NWOW permettent non seulement de diminuer les coûts mais aussi de stimuler l’intelligence collective, l’innovation en communauté et l’entrepreneuriat. Les individus comme les entreprises peuvent travailler où ils veulent, quand ils veulent et comme ils veulent. Tendre vers plus de flexibilité, c’est aussi se concentrer davantage sur son cœur de métier.

William Willems

William Willems

William Willems est le Regional General Manager Belgique & Luxembourg de Regus. L’entreprise, fondée en 1989 à Bruxelles, est pionnière et leader mondial des espaces de travail flexibles.

Confirmer