Depuis le 1er juin 2016, la loi sur le statut d’artisan a été adaptée et simplifiée par le SPF Economie. Cette reconnaissance, longtemps plébiscitée par les travailleurs du secteur, nous est présentée par Ludovic Elens, officiellement artisan lunetier depuis le 27 juillet 2016.

Le statut d’artisan en Belgique

Selon le SPF Economie, la définition d’un artisan est « une personne physique ou morale active dans la production, la transformation, la réparation, la restauration d'objets, la prestation de services dont les activités présentent des aspects essentiellement manuels, un caractère authentique, développant un certain savoir-faire axé sur la qualité, la tradition, la création ou l'innovation. »

Pour tous ceux se reconnaissant dans cette description, il vous est possible de soumettre une demande de reconnaissance de votre qualité d’artisan. Vous trouverez tous les détails sur le site du SPF Economie.

Pourquoi faire la démarche ?

Devenir artisan ne se fait pas par obligation, mais par passion !
Pour le créateur de ‘Lunetier Ludovic’, obtenir le statut d’artisan, c’est s’offrir une plus grande reconnaissance et une plus grande confiance de la part des consommateurs. S’il est encore tôt pour évaluer les retombées commerciales de ce nouveau titre, l’entrepreneur se ravit de la crédibilité que ce statut d’artisan apporte à son activité : « Aujourd’hui, la tendance est au ‘fait maison’ et pouvoir distinguer le vrai du faux grâce un label apposé par une institution telle que le SPF Economie, c’est une assurance pour les consommateurs. »

Le répertoire des artisans

Plus qu’un label, obtenir le statut d’artisan signifie aussi être présent dans le répertoire des artisans, disponible en ligne sur le site du SPF Economie. « Il est donc facile de retrouver les artisans proches de chez soi, et ils sont nombreux en Belgique ! », ajoute Ludovic Elens. « Plus nous serons à faire la démarche, plus le tissu artisanal belge sera mis à l’honneur et plus les consommateurs pourront faire le choix de favoriser l’économie locale plutôt que celle d’entreprises dont le siège social n’est même pas en Belgique. »

Le label de l’artisan

Lorsque l’on obtient la qualité d’artisan, il est possible de communiquer sur ce label, notamment avec un logo qui est fourni par le SPF Economie. « Nous avons déjà communiqué à tous nos clients notre nouveau statut d’artisan via une newsletter et nous prévoyons bien évidemment plus. », précise le créateur de Lunetier Ludovic. « Devenir artisan ne se fait pas par obligation, mais par passion ! C’est un savoir-faire unique que nous serons, je l’espère, amenés à transmettre un jour. Il faut communiquer sur la beauté de nos métiers ! »

Comment obtenir le label d’artisan ?

« En France, le statut d’artisan est synonyme de qualité, de luxe, de produits bien finis, etc. Et cela devrait être la même chose en Belgique ! », conclut Ludovic. « Je tiens donc à mettre en avant le fait que la démarche pour obtenir le statut d’artisan est très simple : elle se fait via un formulaire en ligneet vous obtenez une réponse en quelques semaines. Il serait dommage de ne pas se donner cette chance ! »

Ludovic Elens

Ludovic Elens

Ludovic Elens est artisan lunetier à Bruxelles, il a créé son entreprise Lunetier Ludovic en janvier 2015 après avoir suivi plusieurs formations de lunetier, notamment en France. Du dessin aux finitions, il fabrique des modèles sur-mesure à la main.

Confirmer