Comptable de formation, Yves Lemaire, exerça son métier durant cinq ans avant de se lancer dans la chocolaterie. Comment démarrer une activité dans un secteur qui n’est pas du tout le sien et mettre toutes les chances de son côté ? Trois conseils d’un maître chocolatier. 

1. Apprendre le métier au contact d’un pro

La première chose à faire quand on se lance dans une activité qui nous est totalement étrangère est d’apprendre le métier auprès d’un professionnel. Dans mon cas, un chocolatier, mais c’est vrai pour toute activité. « Avant de démarrer, il est essentiel de bien s’informer. Cela permet d’éviter de grandes désillusions par la suite ». On n’apprend pas un métier sur Internet mais bien aux côtés de quelqu’un d’expérimenté. 

2. Etre attentif à la gestion de son business

En tant que comptable de formation, tout comme mon épouse qui a rejoint l’entreprise 5 années après sa création, je maîtrise ce volet essentiel à la bonne marche d’une activité. J’observe toutefois un problème chez nombre de jeunes qui se lancent : « Ils ne font pas assez attention aux chiffres. » Or, gérer une société nécessite de traiter soigneusement toutes les obligations et coûts qui y sont liés. Dans notre cas, par exemple, nous sommes très attentifs aux coûts des matières premières. Si vous évaluez mal vos coûts, vous risquez de grosses déconvenues, même si l’entreprise réalise un bon chiffre d’affaires.

3. Commencer à deux et bien s’entourer

Quand on change complètement d’activité, il vaut mieux être deux que tout seul. Dans mon cas, j’ai été soutenu par mon épouse dès le début. « Il y a davantage dans deux têtes que dans une et, dans les moments difficiles, le fait de ne pas être seul constitue un plus indéniable ». Il faut également veiller à bien s’entourer. Nous sommes une entreprise familiale. Notre fils, chocolatier de métier, nous a rejoint. Il y a deux ans, notre fille, sociologue de formation, a également intégré l’équipe. Toute la famille travaille désormais dans l’entreprise.

Yves Lemaire

Yves Lemaire s’est lancé dans la chocolaterie en 1993 à Verviers. Entreprise familiale, Cyril Chocolat a développé un concept de personnalisation des tablettes de chocolat par impression sur l'emballage. Il rencontre un beau succès en province de Luxembourg, en France, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Confirmer