Entreprendre n'est pas facile, au contraire. Il se dit que les indépendants doivent travailler dur et qu'ils prennent de plus grands risques financiers. C'est probablement vrai, mais cela n'empêche nullement que beaucoup réussissent, certains même brillamment. Ces indépendants sont parvenus à exploiter une niche suffisamment large et à être rémunérés correctement pour leur travail. Jean Blavier, journaliste indépendant, nous livre ses meilleurs conseils pour prendre la voie du succès, sur base de ses longues années d'expérience.

Identifier les opportunités et les saisir

En tant qu'entrepreneur, il faut tout le temps rester attentif et ouvert aux opportunités de marché.

« Je crois que chacun peut atteindre la réussite, contrairement à ce qu'on publie parfois dans les médias ». Travailler en tant qu'indépendant peut être un excellent moyen de gagner sa vie et de l'organiser à sa meilleure convenance. 

Il y a toutefois une obligation incontournable, faire son métier à fond. En tant qu'entrepreneur, il faut tout le temps rester attentif et ouvert aux opportunités de marché, par exemple : en développant une idée au départ de l'activité que l'on exerce déjà ou en abordant un nouveau segment de clientèle. Il est également important de bien connaître ses compétences et de ne pas être trop timide, surtout d’un point de vue de la tarification de ses produits ou services. Vous avez quelque chose à offrir au marché ? Alors vous devez être payé en conséquence ! 

Explorer de nouveaux marchés et secteurs de niche

Si ce que l'on propose est destiné à un marché de niche, il faut faire en sorte qu’elle ne soit pas trop restreinte. Si c'est le cas, réfléchissez à proposer vos produits ou vos services sur d'autres marchés. Il est judicieux de viser une niche, mais il faut être créatif et souple lorsqu'on fixe les limites de son champ d'activité. Il est souvent possible d'associer des secteurs supplémentaires à son activité de base.

« En tant que journaliste indépendant, je me suis spécialisé dans différents domaines, ce qui n'empêche nullement de développer des compétences dans un secteur connexe. Ni de mettre ma plume au service d'autres éditeurs, actifs dans des domaines complètement différents. Si les balises sont claires, il n'y a pas de conflit d'intérêts et c'est donc déontologiquement acceptable ».

S’inspirer des nouvelles tendances

« Il se passe tellement de choses dans le monde qu'il serait dommage de se limiter à un seul domaine. Lisez constamment, surfez sur la toile et restez au courant de ce qui se passe dans le monde. Qui sait, vous pourrez peut-être vous inspirer d'une idée innovante provenant de l'étranger. Afin de ne pas passer à côté des dernières tendances, veillez aussi à ne pas négliger les médias sociaux comme canal d'information. »

« Mon conseil aux entrepreneurs est donc d'être créatif et de rester ouvert aux opportunités d'affaires. Une activité en tant qu'indépendant peut, il est vrai, impliquer un certain risque, mais j’estime que le jeu en vaut clairement la chandelle. »

jean blavier small

Jean Blavier

Jean Blavier, journaliste indépendant pour L’Echo et la RTBF, suit depuis fort longtemps l’actualité des indépendants et des entreprises.

Confirmer