Qui n'a pas rêvé de se lancer comme indépendant ? Louer ou acheter un bâtiment, recruter du personnel... Voilà qui peut freiner l'entrepreneur dans son projet alors que ces investissements et responsabilités ne sont pas toujours nécessaires dans un premier temps. Il est parfaitement possible de lancer un projet modeste et de revoir ensuite, progressivement, ses ambitions à la hausse. C'est ce que nous explique Béatrice de Mahieu, coach à la Virtuology Academy, qui souhaite inspirer un changement de mentalité dans le chef des entrepreneurs.

Bien se connaître pour mieux lancer son activité

L'ambition est par essence personnelle, mais il est important de bien savoir ce que vous voulez.

« L'ambition est par essence personnelle, mais il est important de bien savoir ce que vous voulez et, également, de savoir quelles sont vos compétences ». Disposez-vous plutôt d'un bagage technique (hard skills) ou de qualités humaines (soft skills) ? Ne vous arrêtez pas à votre diplôme, car il n'est pas toujours le reflet de vos capacités. Et surtout : ne vous lancez pas dans une activité qui ne vous passionne pas. Vous avez envie de vous lancer dans un domaine ? C'est encore mieux si vous êtes passionné, vous irez plus loin qu'en essayant simplement de profiter d'une niche dans le marché.

Entreprendre sans brûler les étapes

Si vous désirez entreprendre, vous pouvez parfaitement commencer « petit », comme indépendant complémentaire. De cette façon, vous limitez l'investissement et le risque. Débuter modestement offre également l'avantage de mettre votre projet, vos plans et vos attentes à l'épreuve. Votre caractère, votre persévérance et vos compétences seront aussi éprouvés. Cela vous permettra ensuite de progresser avec plus d'expérience et de confiance. Durant cette période, vous découvrirez quel entrepreneur vous voulez et pouvez être, ainsi que les ambitions qui vous animent. Vous vous découvrirez peut-être même des talents insoupçonnés. 

Scruter le marché

Dès que vous savez ce que vous voulez, qui vous êtes et ce dont vous êtes capable, le temps est venu d'analyser le marché. Que faire si votre produit ou service existe déjà ? « Ce n'est pas catastrophique, car la passion et la connaissance de soi sont des avantages concurrentiels qui peuvent vous permettre de marquer des points par rapport à la concurrence ». Bien sûr, vous devrez analyser en profondeur les obstacles et les opportunités et adapter votre stratégie en conséquence. 

Après un certain temps comme indépendant à petite échelle - un jour par semaine ou à mi-temps -, il vous sera loisible de développer progressivement votre affaire. Vous pourrez alors, en toute confiance, adopter une approche plus large. Seul ou avec des partenaires. 

Durant cette phase, les PME peuvent également réaliser des économies d'échelle grâce à l'utilisation ciblée et efficace d'outils numériques. Sans être pour autant un expert de la Silicon Valley.

Béatrice de Mahieu

Béatrice de Mahieu

Béatrice de Mahieu, cofondatrice et coach à la Virtuology Academy, possède 15 années d’expérience dans le domaine du digital marketing. Serial entrepreneur, elle met notamment son expertise au service des start-ups actives dans les nouvelles technologies.

Confirmer