Tri-Terre est un centre de tri qui récupère la quasi-totalité des papiers-cartons ménagers et industriels de la province de Liège. Et si l’Histoire de cette entreprise n’est pas commune, elle est aussi portée par de belles valeurs. José Constant, directeur du département finances, nous l’explique lors d’une conversation en toute transparence.

De belles valeurs et une touche de modestie

Notre plus gros défi? Rester compétitifs sans automatiser.
Au fil de cette conversation, il devient évident que Tri-Terre se démarque et respecte tant ses valeurs que son éthique. « Les valeurs de Tri-Terre sont la responsabilité, le dialogue et la solidarité locale et internationale. », précise José Constant. Cela se révèle dans divers domaines : « C’est un centre de tri dans lequel on fait appel à des personnes peu qualifiées qui ne trouveraient pas facilement de travail ailleurs. ».

José Constant se montre d’ailleurs très conscient que ce marché évolue à la vitesse de l'éclair et que le travail manuel est de plus en plus remplacé par l’automatisation. « C'est un défi », reconnait-il. « Néanmoins, nous tenons à garder les 20 employés qui contribuent à ce succès aujourd'hui. En tant qu'entreprise, vous ne pouvez pas vous attendre à pouvoir tout faire vous-même. Vous devez être entouré des bonnes personnes, ce qui nécessite bien sûr un peu de modestie... »

En plus de valoriser le travail de ses équipes, José Constant souligne également le rôle de Phuong Hoang Thai, Conseillère Priority Entrepreneurs  de BNP Paribas Fortis. « Elle nous a présenté des fonds d'investissement durables, conformes à nos valeurs et à notre éthique », relève-t-il. « Lorsque j'ai commencé à faire des recherches dans d'autres banques, j'ai constaté que personne d’autre ne me proposait cette offre. Le choix a donc été vite fait… »

Dans cette vidéo, vous en apprendrez plus sur :

  • Ce qu’est Tri-Terre
  • Les plus grands défis relevés par Tri-Terre
  • Les raisons qui ont poussé Tri Terre à rejoindre BNP Paribas Fortis
  • Le conseil que José Constant donnerait à d'autres entrepreneurs