Tout entrepreneur devrait en permanence être au courant de: (1) l'état de son compte à vue, (2) les recettes, (3) les dépenses. Or pour ce faire, vous n'avez pas forcément besoin d'un comptable. Mais les choses se compliquent lorsqu'il s'agit de jongler avec les bénéfices et les pertes, les amortissements et les déductions d'intérêts notionnels. Dans ce cas, un bon comptable se révèle être une plus-value énorme. Mais comment dénicher le comptable idéal et comment en arriver à une collaboration fructueuse?

5 astuces pour une collaboration efficace

1. Définissez vous-même vos propres besoins.

L'expertise d'un comptable ne se limite pas à la simple comptabilité et à la fiscalité. Certains proposent un éventail complet de conseils pour établir par exemple un plan d'entreprise, une projection de revenus ou une demande de financement.

2. Demandez explicitement les honoraires et le mode de facturation.

Cela vous donnera une idée de la fréquence à laquelle vous devriez recevoir la facture de votre comptable et ses coûts sur base annuelle. N'oubliez pas que certains comptables réclament une indemnité supplémentaire en cas de support par téléphone ou par courriel.

3. Consultez plusieurs comptables.

Demandez des références à d'autres entrepreneurs, votre banquier ou d'autres partenaires au sein de votre réseau. Vous pouvez également demander quelques références directement à votre comptable, de préférence des clients dans votre secteur. Chaque comptable n'est pas forcément spécialisé dans votre domaine d'activité.

4. Vérifiez si la personnalité, le style et les méthodes de travail du comptable vous conviennent.

Le comptable parle-il par exemple un langage que vous comprenez? Est-il sur la même longueur d'ondes que vous en termes de prise de risques? Est-il facilement joignable et prend-il régulièrement contact avec son client? Assurez-vous également que votre interlocuteur est aussi la personne qui défendra personnellement votre dossier.

5. N'oubliez pas que la bonne santé financière de votre activité n'est pas seulement l'affaire de votre comptable.

Tenez personnellement vos états financiers et documents en ordre pour éviter les frustrations et les pertes de temps. Prenez régulièrement l'initiative d’aborder certains sujets avec votre comptable et adoptez un regard critique. Finalement, il vous appartient en tant qu'entrepreneur de prendre en charge l'ensemble des activités, depuis les RH, le marketing et la vente jusqu'à la stratégie globale.

Vincent Molly

Contributeur:

Vincent Molly

Vincent Molly est professeur en entreprenariat et gestion familiale d’entreprise à la KU Leuven ainsi que professeur invité en gestion financière à l’université d’Anvers. Il est en outre co-fondateur de Familymind. Ses passions et domaines d’expertise se situent au niveau des entreprises familiales, du transfert d’entreprise et de la gestion tant financière que stratégique au sein des PME.

Confirmer