Brussels Beer Project, le travail d’une vie pour Olivier de Brauwere et Sébastien Morvan, n’existe que depuis 6 ans, mais connaît déjà une belle croissance. Où en est cette start-up bruxelloise aujourd’hui et quels sont les défis qu’elle souhaite relever à grande échelle dans les prochaines années ? On en parle avec Olivier de Brauwere, l’un des deux co-fondateurs.

Combiner les forces pour réaliser ses ambitions

L'équipe est l’âme de Brussels Beer Project. Rassemblez une bonne équipe, et tout devient possible.

Olivier de Brauwere décrit Brussels Beer Project comme un groupe d’amis incroyablement passionnés par la bière. Cette passion, c’est le plus important terreau pour accueillir la croissance prometteuse que l’entreprise connaît aujourd’hui. « Nous avons tous le même objectif : nous voulons rafraîchir l’image de la brasserie traditionnelle », explique le fondateur. « Cela demande une approche différence, où l’expérimentation et le travail en communauté sont clés. »

En travaillant en équipe, Brussels Beer Project réussit à innover et grandir pour devenir une scale-up. Ils ouvriront bientôt une deuxième brasserie à Anderlecht (Port Sud). « Ce projet exige avant toute chose un énorme financement, mais nous avons aussi besoin de conseils avisés au fil de l’avancement du projet », raconte Olivier de Brauwere. « Nous avons la chance de pouvoir compter sur le soutien de nombreux partenaires, comme BNP Paribas Fortis. »

Pour Olivier de Brauwere, Brussels Beer Project a confiance en son avenir, notamment grâce aux forces combinées au sein de son équipe, mais aussi grâce aux conseillers externes. Un conseil que le co-fondateur partage volontiers avec d’autres entrepreneurs : « entourez-vous des bonnes personnes, et tout devient possible. »

Dans cette vidéo, découvrez-en plus sur :

  • L’ADN du Brussels Beer Project
  • Comment l’entreprise veut s’inscrire dans le futur
  • La manière dont Brussels Beer Project contribue à l’économie circulaire
  • La collaboration avec BNP Paribas Fortis