Koen De Leus et Philippe Gijsels, respectivement Chief Economist et Chief Strategy Officer au sein de BNP Paribas Fortis, ont convié Bizcover dans la salle des coffres du nouveau Flagship Store bruxellois de la banque situé Porte de Namur afin de détailler leurs projections macro-économiques pour 2017. De l’impact de l’élection de Trump sur les marchés à la volatilité des devises au sein des pays émergents en passant par le vieillissement de la population, voici ce que l’entrepreneur doit en retenir : 

Un risque politique majeur

D’emblée, les deux hommes abordent la récente victoire surprise de Donald Trump et l’effet de levier que celle-ci pourrait avoir sur les partis nationalistes allemands, français et néerlandais. Avec des élections capitales dans chacun de ces pays dans l’année à venir, la solidité de l’Europe et de sa monnaie est mise à mal. 

« Si Marine Le Pen remporte les élections françaises, la valeur de l’euro va certainement chuter » prévient Koen De Leus, Chief Economist de la première banque de Belgique. « Cela signifie que toutes les entreprises qui achètent des matières premières dans d’autres devises vont être directement affectées par les résultats des élections. Elles peuvent se préparer à un tel scénario et couvrir leurs achats afin de ne pas en subir les conséquences. »

La hausse des taux d’intérêts

Autre phénomène post-Trump qui ne passe pas inaperçu, les taux d’intérêts sur les marchés américains et européens ont amorcé un mouvement de hausse pour la première fois depuis 30 ans. Si elle perdure sur le long terme, cette remontée pourrait mettre fin aux crédits planchers et ainsi rendre l’accès au financement plus difficile pour les entreprises. À bon entendeur, il est peut-être temps de concrétiser votre projet professionnel ou immobilier ! 

Des devises toujours aussi volatiles

« La livre sterling plonge depuis le vote du Brexit, le dollar semble repartir depuis l’élection de Donald Trump et les devises des pays émergents sont toujours aussi volatiles  », explique Philippe Gijsels, Chief Strategy Officer chez BNP Paribas Fortis. « Les entreprises belges faisant affaires à l’étranger risquent d’être touchées par ces fluctuations et doivent absolument garder un œil sur le phénomène pour éviter de voir leurs marges diminuer. »

L’opportunité dans chaque difficulté

Outre ces projections politiques et financières, l’Economic & Investment Outlook de Koen De Leus et Philippe Gijsels que vous retrouverez ci-dessous révèle plusieurs opportunités pour les entrepreneurs ! La principale étant sans nul doute le vieillissement de la population qui représente un réel potentiel pour toute entreprise désireuse d’offrir un produit ou service aux seniors. 

Autre fait notable pour les entrepreneurs, la forte croissance du secteur tertiaire (services) en Chine qui dépasse enfin le secteur secondaire (industries). La consommation grandissante de son milliard d’habitants représente un potentiel à l’exportation inégalable pour les entreprises belges. 

À nouveau, l’adaptabilité et l’inventivité des entrepreneurs seront leurs meilleurs atouts pour passer outre les incertitudes et se développer dans un monde qui change. « C’est difficile aujourd’hui, ce sera sans doute pire demain mais, au final, l’avenir sera radieux ! », concluent positivement les deux hommes.

Philippe Gijsels

Contributeur:

Philippe Gijsels

Philippe Gijsels est Chief Strategy Officer chez BNP Paribas Fortis, une fonction qu'il exerce avec beaucoup d'enthousiasme et en toute connaissance de cause. Sa devise : « We cannot control the winds, but we can adjust the sails » (nous ne pouvons pas diriger le vent, mais nous pouvons ajuster les voiles).

Confirmer