"En avril, ne te découvre pas d’un fil." Comment appliquer cet adage à votre trésorerie quand le pécule de vacances vous met à découvert ? Explications.

Cotisations sociales, pécule de vacances, primes de fin d’année... Autant de dépenses annuelles récurrentes qui peuvent parfois peser lourd sur la trésorerie de votre entreprise. Une solution, simple et efficace, existe : le financement bancaire. Elle permet de garder votre budget sur les rails.

La déclaration multifonctionnelle à l’ONSS, base de calcul des cotisations

Si vous ne le faites vous-même, votre secrétariat social introduit pour vous, chaque trimestre, une déclaration reprenant les prestations et les rémunérations de tous vos travailleurs (appelée déclaration DmfA) auprès de l’Office National de Sécurité Sociale (ONSS). Sur base de cette déclaration, sont calculées les cotisations de sécurité sociale pour votre personnel. C’est ainsi que les différentes branches de la sécurité sociale (telles que le chômage, l’assurance maladie, les pensions, les allocations familiales…) sont financées.

Le pécule de vacances de vos travailleurs

Le pécule de vacances se compose de deux éléments : le simple pécule de vacances (qui représente le salaire normal) et le double pécule de vacances (qui représente une indemnité pour 4 semaines de vacances). Le paiement de ces pécules dépend du statut de votre personnel.

Le précompte professionnel : variable selon le statut du travailleur

Comme les ouvriers et les employés n’ont pas (encore) le même statut – des discussions sur le statut unique sont toujours en cours, le précompte professionnel sur leur pécule de vacances est différent. Pour les employés, si le simple pécule de vacances est soumis au précompte professionnel normal, le double pécule de vacances est, quant à lui, soumis au précompte professionnel exceptionnel. Pour les ouvriers, la situation est plus simple : le même précompte professionnel est applicable aux deux pécules de vacances. Il s’élève, en 2016, à 23,22 % si le montant des deux pécules est supérieur à 1 300 euros et à 17,16 % si le montant est inférieur. Le statut unique peut toutefois changer la donne. Affaire à suivre, donc.

Pour les ouvriers...

  • Le pécule de vacances est payé généralement au mois de mai ou de juin par l’Office National des Vacances Annuelles (ONVA) ou par la caisse de vacances à laquelle vous êtes affilié.
  • Les cotisations de sécurité sociale sur ce pécule sont calculées par l’ONSS. Vous devez les payer pour fin avril au plus tard.

Pour les employés...

  • Vous payez le simple pécule de vacances de vos employés quand ils prennent leurs jours de vacances.
  • Vous payez le double pécule de vacances au moment de leurs vacances principales.
  • Vous payez les cotisations de sécurité sociale (déterminées par votre secrétariat social) en même temps que leur pécule de vacances, soit au 2e ou 3e trimestre.

L’impact du pécule de vacances sur la gestion de vos liquidités

Payer le pécule de vacances de vos employés et les cotisations ONSS afférentes pour vos employés et ouvriers est une charge qui peut affecter le fonctionnement normal de votre activité, surtout si vous avez beaucoup de personnel. Cette charge est peut-être malvenue si vous voulez au même moment renouveler votre stock à bon prix ou effectuer un investissement intéressant pour le développement de votre entreprise. La solution pour conserver vos fonds propres ? Le financement du pécule de vacances !

Par ailleurs, en finançant le paiement des pécules de vacances ou des cotisations sociales sur ces pécules, vous étalez leur charge sur toute l’année. Le fisc vous apporte même son aide puisque les intérêts sont déductibles. Vous bénéficiez en outre d’un tarif des plus avantageux dans le contexte actuel de taux bas. Enfin, les formalités administratives sont simples pour ce type de crédit. Vous pouvez ainsi en disposer rapidement.

Le financement du pécule de vacances en pratique

Forme : crédit à tempérament fiscal et social

Durée : entre 6 et 12 mois

Taux : fixe pour toute la durée du crédit

Prélèvement : vous prélevez le montant en une fois, dans un délai préalablement convenu (max. 1 mois)

Remboursement : mensuel, dégressif ou fixe, avec choix de la date du 1er remboursement. Si mensualités dégressives, possibilité de payer les intérêts anticipativement

Renouvelable annuellement gratuitement.

Confirmer