En tant qu’employeur, vous avez la possibilité de donner un bonus à vos employés en leur accordant une prime de fin d’année. Saviez-vous qu’il est possible de financer cette dépense sociale sans puiser dans vos liquidités ?

Les primes de fin d’année

Les primes de fin d’année ou le « treizième mois » ne constituent pas des bonus légalement obligatoires. Si cette dépense sociale vous incombe, il s’agit d’une conséquence de la convention collective de travail signée au sein de votre niveau sectoriel.

Vous pouvez uniquement octroyer cet extra à vos employés en monnaie sonnante et trébuchante et non en nature. Ce paiement se déroule, en principe, dans le courant du mois de décembre, sauf s’il en a été convenu autrement avec votre personnel.

Comment sont calculées les primes de fin d’année ?

Les primes de fin d’année représentent une partie du salaire de vos employés. Comme sur toute rémunération, trois retenues en sont soustraites : les cotisations de sécurité sociale, le précompte professionnel et la cotisation spéciale pour la sécurité sociale.

Votre secrétariat social est en mesure de réaliser un calcul détaillé du montant de la prime de fin d’année de chacun de vos employés. 

L’impact des primes de fin d’année sur votre gestion des liquidités

Le pécule de vacances ou les primes de fin d’année… Voilà des frais annuels qui peuvent peser lourd sur le flux de trésorerie de votre entreprise. Ils peuvent même mettre votre activité sens dessus dessous, certainement si votre masse salariale est importante. Sans compter sur le fait que ces frais peuvent aussi arriver au mauvais moment. Vous souhaitez peut-être renouveler votre stock à bon prix ou vous prévoyez de réaliser un investissement intéressant pour développer votre activité.

Comment garder les finances de votre entreprise sous contrôle ? Grâce au financement de vos dépenses sociales telles que les primes de fin d’année !

Le financement des primes de fin d’année

En finançant les primes de fin d’année, vous étalez de manière théorique cette dépense sur l’ensemble de l’année… Comme les taux d’intérêt sont actuellement bas, vous bénéficiez d’ailleurs de tarifs réellement avantageux. Pour ce type de crédits, les formalités administratives sont simples et vous disposez rapidement de l’argent souhaité.

Les caractéristiques du financement des primes de fin d’année

  • Type : crédit à tempérament pour les dépenses fiscales et sociales.
  • Durée : entre 6 et 12 mois.
  • Montant : à partir de 2.500 euros.
  • Taux d’intérêt : fixe pour toute la durée du crédit.
  • Prélèvement : vous pouvez prélever le montant en une fois, endéans la durée convenue (max 1 mois).
  • Remboursement : mensuel, avec possibilité de déterminer la date à laquelle le remboursement doit être réalisé (par exemple, le premier ou le troisième jour de chaque mois).
  • Un paiement anticipé des intérêts, suivi de remboursements mensuels fixes du capital, est également possible.
  • Renouvellement annuel : gratuit.

Confirmer