Nombre d’entrepreneurs voient dans l’avènement du digital de nouvelles opportunités. Vous vous êtes lancés ‘hors ligne’ et le ‘en ligne’ apparaît comme une suite logique dans le développement de vos activités ? 

Cependant, il n’est pas toujours évident pour un chef d’entreprise d'appréhender le monde digital. Apparaître en première page des résultats Google, envoyer une newsletter deux fois par semaine, faire vivre sa marque sur les réseaux sociaux tout en récoltant des adresses emails et décellant des opportunités commerciales : autant d’objectifs à valider pour votre stratégie en ligne.  

Mais par où commencer ?

Les 8 composants du marketing digital pour les entrepreneurs

1. Le marketing des réseaux sociaux

Le social media marketing se concentre sur l’utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir sa marque. Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn… Ils ont chacun leurs avantages et leurs particularités, mais certaines règles générales s’appliquent à tous.

  1. Créez les comptes nécessaires et ‘réservez’ les noms des sous-domaines afférents. Twitter.com/votre marque, Instagram.com/votre marque, Facebook.com/votre marque...
  2. Définissez des objectifs et un style. En fonction de votre secteur d’activités, le choix de certains réseaux sociaux sera plus judicieux. Instagram, par exemple, fonctionne très bien dans le cadre d’un restaurant. En revanche, LinkedIn sera plus approprié si vous possédez une société de services B2B (Business to Business).
  3. Établissez un calendrier ‘éditorial’. Dès que vous êtes actif sur les réseaux sociaux, il est important de tenir une ligne de conduite, d'établir une présence récurrente. Posez-vous la question : à quelle heure mes clients potentiels sont-ils devant leur écran ? Tout est histoire d’interaction !

La communication sur les réseaux sociaux obéit à une logique différente de celle d'un site web "classique". Comparons !

La communication sur les réseaux sociaux

  • Vous suscitez l'intérêt des internautes là où ils se trouvent.
  • Vous disposez de moments de présence sur des carrefours d'audience.
  • Vous parlez et répondez aux internautes en direct ou presque.
  • Vous publiez de l'information qui plaît aux internautes.
  • Vous adoptez une logique de 'flux'

La communication sur le Web

  • Vous attirez sur vos espaces.
  • Vous possédez un site web.
  • Vous parlez unilatéralement aux internautes.
  • Vous publiez l'information qui vous plaît.
  • Vous adoptez une logique de mise à jour.

2. L'e-mail marketing.

L’e-mail marketing est parfois considéré comme ingrat : on passe du temps à composer un email que l’on envoie comme une bouteille à la mer à des dizaines, centaines, d’adresses, sans aucune certitude d’être lu. Néanmoins, une étude du cabinet de consultance McKinsey est formelle : il faut continuer à envoyer des emails. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’ils déclenchent trois fois plus de décisions d’achat, et ce, pour un montant 17% plus élevé.

  1. Choisissez un service d’envoi d’e-mails. MailChimp, par exemple, est un outil puissant qui propose de nombreuses fonctionnalités gratuites.
  2. Créez un template de courriel à l’image de votre marque/entreprise. Il en existe énormément sur le net et beaucoup ne vous coûteront rien du tout.
  3. Créez des campagnes avec des objectifs distincts pour les différents segments de votre base de données d’adresses : éducation, acquisition, rétention…

3. Le lead generation

Pourquoi écrire une newsletter si vous n’avez aucune adresse e-mail où l’envoyer ? Le lead generation consiste à générer des opportunités commerciales en récoltant, par exemple, les adresses e-mail des visiteurs de votre site web. Mais comment combattre la réticence à fournir des informations personnelles ?

  1. Si vous vous apprêtez à lancer un nouveau service ou produit, créez une page dédiée (landing page) où vous proposez à vos visiteurs de les tenir au courant de sa sortie.
  2. Assurez-vous de constamment offrir quelque chose en échange de leur adresse e-mail : un eBook que vous avez écrit, une inscription à un séminaire, un code de réduction sur leur prochain achat…
  3. Maintenez à jour une base de données de toutes les adresses dont vous disposez ! Certaines personnes vous contacteront spontanément. Tenez-les informées des dernières évolutions de votre société en les incluant dans votre mailing-list.

4. L’organic search marketing

Apparaître dans les meilleurs résultats d’une recherche sur Google, cela relève de l’organic search marketing. Pour ce faire, vous aurez recours au SEO : search engine optimization. C’est une autre façon de parler du référencement. Le sujet est vaste et en constante évolution, mais des conseils de base vous permettront d’obtenir rapidement des résultats concluants.

  1. Optimisez les pages de votre site internet en utilisant certains mots-clés. Utilisez-les dans le titre de vos pages et répétez-les dans le corps de votre texte.
  2. Déterminez les meilleurs mots-clés correspondant à votre société en utilisant un outil de planification tel que celui proposé par Google Adwords. En ciblant une langue et une zone géographique, vous obtiendrez des estimations sur le nombre moyen de recherches mensuelles et la concurrence sur chaque mot-clé.
  3. Créez un blog enrichissant votre stratégie de référencement. Si votre contenu est pertinent et qu’il est partagé par vos visiteurs, votre site gagnera en autorité aux yeux des moteurs de recherche.

5. L'optimisation du taux de conversion

Imaginons que vous soyez propriétaire d’un site d'e-commerce. Tous les mois, 1000 personnes le visitent et environ 10 effectuent un achat. Votre taux de conversion est donc de 1%. Pour vendre plus, une alternative s'offre à vous : soit essayer d’augmenter le nombre de visiteurs, soit améliorer le parcours utilisateur afin qu’une plus grande proportion vous achète vos produits. Dans ce cas, on parle de 'conversion rate optimization'.

  1. Ne prévoyez, sur chaque page, qu'un seul objectif et un seul call to action. Imaginons que vous faites la promotion d’un de vos produits sur les réseaux sociaux ou via Adwords… Ne renvoyez pas vos visiteurs vers votre page d’accueil, mais bien sur un lien dédié.
  2. Remettez-vous en question ! Ce que vous pensez être le meilleur contenu ou le meilleur design n’est pas forcément ce qui convertit le plus vos visiteurs en acheteurs. Réalisez plusieurs versions de vos pages web et testez-les auprès de groupes cibles pour déterminer celle qui réalise le plus vos objectifs.
  3. Soumettez-vous au test des 5 secondes. L’idée est qu’un visiteur décide de rester sur une page ou de la quitter en moins de 5 secondes. Pour améliorer votre page, simplifiez-la au maximum.

6. Les analytics

Comment suivre l’évolution de sa stratégie et mesurer l'impact des mesures prises ? En ayant recours aux analytics. Votre trafic est en constante augmentation, mais vos visiteurs quittent votre site web en moyenne après une dizaine de secondes ? Voilà exactement le genre d’info capitale donnée par les analytics et qui requiert votre attention.

  1. La première chose à faire est de vous créer gratuitement un compte Google Analytics. Une fois cette  démarche effectuée, vous pourrez générer un code à insérer dans votre site web. Toutes les données liées au trafic de votre site seront alors enregistrées : temps de navigation, origine géographique, nombre de pages consultées, visiteurs sur mobile…
  2. Il est possible de suivre l’évolution de votre site web dans le temps. Lorsqu’il se passe un événement marquant (article de presse sur votre entreprise ou campagne de publicité), ajoutez un commentaire à la date du jour. Vous mesurerez ainsi directement son impact sur le trafic et adapterez vos actions pour l'avenir.
  3. Tirez des conclusions ! Un site qui n’évolue que peu ou pas, ce n’est jamais bon signe. Toutes les pages de votre site internet n’auront pas le même succès. Prenez le temps de déterminer quelles sont celles ayant une performance moindre, et améliorez-les.

7. Le marketing de contenu

Les plus grands marketeurs l'ont affirmé : content is king. C’est entièrement vrai ! Il est vital pour une marque de produire du contenu : sur un blog, sur les réseaux sociaux, sous la forme d’un e-book ou d’une infographie… Cela s’appelle le content marketing, et c’est la meilleure manière d'améliorer la notoriété de votre marque tout en fidélisant vos clients.

  1. Écrivez des articles sur votre blog ou sur LinkedIn. Transmettez-les à vos connaissances gratuitement. Si votre propos est intéressant, vos lecteurs vous partageront. Vous vous positionnerez comme un leader d’opinion dans votre domaine tout en renouvelant le contenu de votre site et de votre profil.
  2. Relayez votre contenu sur les différents réseaux sociaux, et permettez le partage via votre site web. Pour cela, il existe de nombreux plug-ins ou widgets à installer très facilement.
  3. Créez des infographies. Rien n’est plus parlant qu’une explication visuelle d’une problématique compliquée. De plus, de telles images ont un potentiel de viralité très élevé.

8. Le paid search marketing

Vous voulez générer du trafic rapidement sur votre site web ? Intéressez-vous au paid search marketing. Avec un budget minime, vous faites la publicité de votre société. Cependant, ne pensez pas que tout cela est simple ou magique : en l’absence de connaissance des différents mécanismes, votre argent risque d’être mal utilisé.

  1. La plateforme la plus connue est Google Adwords. Créer un compte est extrêmement simple. Cependant, si vous voulez en tirer le maximum, il est fortement recommandé de suivre les certifications gratuites ! Vous apprendrez toutes les subtilités de l’outil et votre retour sur investissement n’en sera que meilleur.
  2. Renvoyez le trafic de vos publicités sur des pages dédiées. Il est important que vos visiteurs aient le sentiment d’être arrivés pile au bon endroit. Proposez-leur une réduction ou quelque chose de gratuit. Cela augmentera les taux de conversion.
  3. Si vous n’avez pas le temps ou les compétences pour vous en occuper vous-même, faites appel à un professionnel. Cela représente, certes, un coût mais, sur le long terme, cela constituera un investissement plus rentable qu’une campagne faite maison et hasardeuse.  

Réseaux sociaux : impacts et principes

Comment s'adapter à l'émergence des médias sociaux ? Tout d'abord, en comprenant leur impact sur la communication en ligne :

  • Les messages sont plus courts.
  • Leur fréquence de diffusion est plus élevée.
  • Les canaux de diffusion sont plus nombreux.

Il est donc important d'utiliser les réseaux sociaux en adéquation avec votre stratégie de communication globale, mais en l'adaptant aux différentes contraintes du genre. Utilisez ceux-ci afin de créer un échange avec vos clients et soutenir votre communication hors ligne ! En bref, adaptez votre communication en gardant à l'esprit :

  • l'objectif ;
  • le message ;
  • la cible ;
  • la fréquence.

Facebook

  • 6 millions d'utilisateurs en Belgique.
  • Fréquence d'actualisation : ponctuelle.
  • Cible : communautés de 'fans'.
  • Objectifs : fidélisation, feedback, proximité.
  • Format : quelques lignes et un hyperlien.
  • Mesure d'efficacité : engagement (like, share...).

Twitter

  • 1 million d'utilisateurs en Belgique.
  • Fréquence d'actualisation : quotidienne.
  • Cible : 'early adopters' et influenceurs.
  • Objectifs : feedback, proximité, opinion.
  • Format : 140 caractères.
  • Mesures d'efficacité : engagement (retweets, replies...).

Instagram

  • 1 million de photos partagées sur le thème de la Belgique par mois.
  • Fréquence d'actualisation : quotidienne.
  • Cible : mix entre fans et influenceurs.
  • Objectifs : proximité.
  • Format : photo et description.
  • Mesure d'efficacité : engagement (abonnés, likes...).

Confirmer