Démarrer un projet d'entreprise n'est pas chose aisée. De l'idée à la création, en passant par la préparation, le trajet peut être long, et les questions nombreuses. Comment créer mon entreprise? SPRL, SA ou autre type de société ? A combien devra s’élever le capital de départ ? Comment gérer les démarches administratives ? Quelles sources de financement puis-je utiliser ? Comment protéger mon activité ? Dois-je engager du personnel ? Dans cet article, nous vous proposons une "check-list" pratique des 7 étapes incontournables au lancement de votre entreprise - ainsi que des ressources pour approfondir chacun de ces points.

Tout d’abord, pour créer votre société, la condition légale est d’être au préalable en possession d’un diplôme en gestion d’entreprise. Il s’agit d’une attestation délivrée à certaines conditions spécifiques, académiques ou professionnelles. Pour certaines professions réglementées, des qualifications supplémentaires sont nécessaires.

Sachez également que pour démarrer votre entreprise, vous devez avoir atteint la majorité et posséder l’une des nationalités européennes. Si vous êtes originaire d'un pays autre que l'un des états membres de l'Union Européenne, vous devez également acquérir un permis de travail (carte professionnelle). Vous trouverez plus d’informations sur les démarches à suivre sur le site du SPF Economie.

Abordons à présent les grandes étapes de votre projet entrepreneurial.

Picto1

1. Le choix du type de société

La première décision à prendre en tant que starter concerne la forme juridique. S’agira-t-il du simple statut d’indépendant ou d’une société ? Les deux formes possèdent leurs avantages. Une société d’une personne est facile à créer. Il n’est pas nécessaire de posséder un capital minimal de départ. Il s’agit d’une structure moins lourde, générant peu de coûts, nécessitant à peine quelques formalités et une comptabilité simple. D’un point de vue fiscal, tous vos revenus tombent sous le régime des personnes physiques.

Dans le cadre d’une société, seul le capital investi est concerné en cas de faillite. Sa structure est plus conséquente: frais de création, capital minimum obligatoire, l'intervention d'un notaire, l'établissement d'un plan financier, la rédaction de statuts et le rapport d'un réviseur d'entreprise. Et des revenus sont soumis aux impôts sur les sociétés. Les différentes formes de société en droit belge ont chacune leurs spécificités propres. Ce choix est donc tout sauf anodin.

Une option alternative souvent choisie est de commencer son activité en tant qu’indépendant complémentaire. Ce statut offre une flexibilité et une sécurité accrues dans les premières phases de développement de votre entreprise. C’est aussi un excellent moyen de se familiariser avec la vie d’indépendant, avant de vous engager entièrement dans cette voie.

Picto2

2. Le business plan et le plan financier

Dans votre business plan, vous décrivez votre projet, vous faites votre étude de marché, vous analysez l’environnement, vous structurez l’approche marketing de votre idée et vous présentez un plan d’organisation de votre entreprise.

En parallèle, vous faites une analyse dans le plan financier des ressources disponibles pour votre projet, et des sources de capitaux auxquelles vous ferez appel. Le plan financier est également basé sur une solide revue du marché, qui vous permettra de déterminer combien votre client est prêt à payer pour vos services. 

Pour vous encadrer, votre comptable est bien sûr un acteur incontournable auquel faire appel  pour la rédaction de ces documents. Complémentairement, l’outil en ligne Business Plan de votre banque offre des fonctionnalités étendues pour vous assister. Il couvre également les aspects quantitatif et qualitatif de votre étude de marché.

Picto3

3. Vos questions auprès du guichet d’entreprises

Interlocuteur incontournable des starters et nouveaux entrepreneurs, le guichet d’entreprises effectue de nombreuses tâches qui étaient auparavant dévolues à plusieurs organismes. Leur tâche principale est un accompagnement à travers les formalités administratives obligatoires à la création. En outre, ils offrent de nombreux services complémentaires. 

Les services notamment offerts par votre guichet d’entreprise couvrent :

  • L’inscription à la Banque-Carrefour des Entreprises
  • La vérification des conditions légales de démarrage (attestation, carte professionnelle, compte à vue professionnel)
  • L’obtention d’un numéro d’entreprise et d’un numéro de TVA
  • L’inscription à une caisse d’assurance sociale, et à un secrétariat social

Pour la rédaction de l’acte constitutif de votre société, il est nécessaire de passer par un notaire. Des services d’accompagnement sont aussi disponibles : l’outil en ligne CompanyMakers vous propose notamment une prise en charge complète de votre dossier administratif, de l’inscription à la BCE jusqu’à la publication au Moniteur belge de votre acte constitutif. Une solution commode pour vous décharger de ces tâches fastidieuses.

Picto4

4. Quelles sources de financement pour votre activité ?

Quel que soit le domaine concerné, la question du financement est cruciale pour le développement de votre projet. De nombreuses sources de capitaux sont disponibles, ayant chacune leurs particularités en termes de conditions, de timing, de situation de départ ou de risque :

  • Capitaux propres et « 3F »
  • Subsides
  • Crowdfunding
  • Microcrédit
  • Crédit bancaire
  • Leasing
  • Capital-risque
  • ...

Là encore, votre profil entrepreneurial jouera un rôle déterminant. Notre guide interactif au crédit vous aidera à identifier le meilleur choix en fonction de votre type d’activité.

Picto5

5. Optimiser le profil digital de votre entreprise

Il est aujourd’hui incontournable pour tout type d’entreprise, de jouir d’une bonne visibilité sur Internet, et d'adapter son offre à une clientèle toujours plus connectée. La digitalisation de votre activité est donc une étape-clé de votre parcours de starter. Nous abordons ce processus à travers les étapes suivantes :

  • Identification de l’opportunité en ligne (simple visibilité, contact clientèle, e-commerce...)
  • Optimisation de la visibilité de proximité
  • Conception d’une plateforme web
  • Outils axés moteurs de recherches (SEA et SEO)

Au cours de ce trajet digital, vous devrez choisir différents prestataires et partenaires. Des événements spécialisés sont organisés à destination des entrepreneurs starters. Des outils en ligne sont également disponibles pour vous aider à vous faire connaître sur le web. 

Picto6

6. Souscrire la bonne assurance

En tant qu’entrepreneur, vous devez faire face à différents risques: la maladie, l’incendie, les accidents du travail, etc. Les assurances couvrant votre personnel, votre entreprise et vous-même en personne physique sont dès lors très importantes. Bien entendu, chaque entrepreneur possède un profil différent, et a donc des besoins spécifiques en termes de protection de son activité.

Certaines assurances, comme par exemple l’assurance couvrant les accidents du travail sont même légalement obligatoires - si vous employez du personnel bien sûr. Contacter votre conseiller starters vous permettra d’obtenir tous les renseignements nécessaires.

Picto7

7. Organiser votre plan de pension

Même si le sujet peut vous paraître éloigné, la question de votre pension est d’une grande importance, également pour vous en tant que starter. Bien s’y préparer aujourd’hui paiera demain. En tant qu’entrepreneur indépendant, les piliers qui constituent votre pension comportent la pension légale, les formules de pensions complémentaires individuelles, l’épargne privée, ainsi que vos fonds de placement éventuels.

Les formules d’épargne les plus courantes à disposition des starters :

  • L’engagement individuel de pension (EIP)
  • La pension complémentaire libre pour indépendants (PCLI)
  • La convention de pension pour travailleurs indépendants (CPTI)

Devant ces différentes possibilités, l’appui d’un conseiller starters vous sera précieux pour choisir la formule la plus adaptée à vos besoins propres. N’hésitez pas à prendre contact pour obtenir une aide personnalisée.

Pour aller plus loin: Bizcover vous accompagne sur la route du succès

Vous avez un projet d'entreprise et souhaitez vous lancer ? Votre aventure entrepreneuriale et ses enjeux majeurs, c'est tout l'été sur Bizcover !

Notre dossier "Eté Starters" vous propose 15 semaines durant une série d'articles hebdomadaires couvrant chaque étape de la création de votre entreprise. Conseils d'experts, liens utiles, outils d'accompagnement, infos concrètes et pratiques: laissez-vous guider pour un démarrage optimal de votre nouvelle activité.